Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

dimanche 2 août 2020

 Scrofulaire noueuse.
Ce sont les racines qui sont noueuses.
Nommée localement " gratte-à-puces " cette plante était utilisée pour soigner les plaies infectées.



Cardère, sauvage ou cultivée, je ne sais pas.
Les feuilles soudées deux par deux autour de la tige retiennent l'eau, d'où son appellation de cabaret des oiseaux.


Un cirse ou un chardon, non identifié à cette heure.

Bouillon blanc devant un frêne victime de la chalarose.

Lorsque je passe la débroussailleuse, j'épargne quelques plantes remarquables par leurs tailles ou originalités.

0 commentaires:

Publier un commentaire