Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog















 





Message d'Arlysere - Arnaque au domicile
 
« Mesdames, Messieurs,
Des personnes malveillantes se font actuellement passer pour des agents de nos structures. La méthode est connue : se faire passer pour un professionnel (éboueurs, facteurs, pompiers, plombier, serrurier, agent de compagnie d’électricité, de gaz ou d’eau, etc.) pour tromper les victimes, détourner leur attention, profiter de leur confiance pour abuser d’elles et leur dérober leurs valeurs (bijoux, argent). C’est une arnaque de plus en plus répandue.
Afin d’éviter toute déconvenue, des précautions indispensables sont à prendre. Tout agent se présentant à votre domicile, au nom d’ARLYSERE, du CIAS ARLYSERE, de votre mairie ou d’un autre organisme officiel (Trésor public, Engie, Véolia…) doit pouvoir présenter une carte officielle ou un ordre de mission ou un ordre d’intervention. En cas de doute, vous pouvez contacter la Police en composant le 17 ou appeler la Gendarmerie de votre secteur.
Pour rappel : l’Agglomération ARLYSERE et son CIAS sont des structures publiques. Nos agents ne sont en aucun cas habilités à percevoir des sommes de votre part, de main à main, à votre domicile. »
 




















 
Ci-dessus une annonce de la Ressourcerie du Val d'Arly, ce n'est pas marqué dessus !








































 

 

dimanche 22 mai 2022
Cliquez sur les images.




Nous étions dix huit des Sentiers du Val d'Arly pour participer à ce raid de huit jours dans le massif du Jura. Notre camp de base était dans la station de Métabief et depuis ce lieu nous avons gravi les sommets du Jura Français et Suisse. D'abord les Monts de Vallorbe, le Mont d'Or et le Morond puis le Saut du Doubs avec le barrage de Chatelot, le Suchet, les Creux du Van et nous avons terminé par la Dent de Vaulion. Depuis ces sommets le panorama était exceptionnel avec une vue sur le lac Léman, le lac de Neuchâtel , le lac de Joux , celui de Saint Point sans oublier le lac de Bienne et le lac Bennet. En allant à notre hôtel nous sommes aussi passés aux cascades de l'Hérisson et au retour nous avons assisté à une montée en alpage avec des vaches décorées de fleurs. Le Haut Val d'Arly était bien représenté dans notre groupe avec Claudine, Marie Hélène et Monique.
 






 

 

Au cours de ces deux journées des moulins, le moulin Rey a accueilli de nombreux visiteurs qui sont repartis riches des propos et démonstrations du maître des lieux, Frédéric Rey. Petit-fils du fondateur du moulin, jumelé avec une scierie, il a à cœur de l'entretenir et de le faire fonctionner lorsque son emploi du temps lui permet. Aujourd'hui encore l'eau de l'Arly, actionne les meules qui donnent une belle farine, prometteuse de bon pain et belles pâtisseries. Ici, le patrimoine est encore vivant. Un peu plus en aval, au centre du bourg, le moulin à Tienne avec la maison du meunier est devenu un musée. Un groupe de bénévoles passionnés le restaure et partage son histoire et celle de la ruralité des temps passés. Ces deux journées ont été le baptême du feu pour le nouveau président, Jean-Yves Apertet, sur le pont avec son équipe pour recevoir et informer les visiteurs qui toquaient à la porte.







 

Davina Cordonnier et Marylin Mollier, ci-dessus, les coordinatrices de l'événement ne cachaient pas leur questionnement, ce premier troc aux plantes allait-il rencontrer le public ? Si la fréquentation a été modeste, les passionnés du jardin, dont des Hauts Savoyards, eux étaient bien présents pour échanger, graines, boutures, plants et tour de main et pour reprendre les mots d'une affiche, on pouvait donner sans prendre et prendre sans donner. Le compost est un fertilisant renommé et il a ses règles pour le confectionner et Élise Soetens, maître composteur du SITOM des Pays du Mont-Blanc prodiguait les bons conseils pour le réussir. A ses côtés, Malcom Quint, guide composteur, initiait à la fabrication de composteurs à partir de bois de palettes. Les enfants n'étaient pas oubliés, des ateliers leur étaient dédiés dont l'un, de land art, a permis le décor éphémère de la place des Trois Rois où se tenait la manifestation organisée par Vivre en Val d'Arly. 






 

Mairie de Flumet.

Archives de Savoie.

Mairie de Saint Nicolas.

Conseil départemental

Conseil départemental
Savoie.

DIOC7SE D4aNNECY;

About Me