Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

vendredi 27 janvier 2023

Au cours de cette tragique période nos villages et leurs habitants ont accueilli et caché des juifs, enfants ou adultes. Deux d'entre eux sont entrés en correspondance avec moi, ils avaient été cachés par Andrée Johnston-Legrand dans sa maison d'enfants, Les Myrtilles. D'autres ont été hébergés par l'abbé Bernier parmi les élèves de son école, Le chalet des Alpes. Des familles aussi ont aussi protégés ces gens traqués. Près de chez moi, un couple de paysans a caché un jeune étudiant en médecine qui ayant appris le débarquement, l'avance des Alliés, a décidé de rejoindre Chambéry. C'était trop  tôt, à Chambéry il fut pris dans une rafle et fusillé aux Charmettes. Il serait bien que des témoignages soient recueillis et publiés, conservés.


A Flumet.


A Chaucisse.


A Saint-Nicolas-la-Chapelle.
 

Demain, nous fêterons saint François de Sales, patron, entre autres, du diocèse d'Annecy, de la communauté de Chaucisse et des écrivains et journalistes. A propos d'information j'y suis très attaché et y participe modestement. J'ai commencé comme correspondant de la " Vie nouvelle " alors journal des diocèses de Savoie. Une excellente école auprès du Père Jacques Raymond qui en était le directeur de rédaction, puis cette publication a pris d'autres chemins. C'est au cours de son premier mandat, 1995-2001, que Léon Robert Rimbod m'a demandé de devenir le correspondant local du Dauphiné, connaissant les désagréments du poste, j'avais refusé mais à la deuxième sollicitation, accepté. Ce fut le même scénario lorsque Pierre Ouvrier-Buffet, maire de Flumet a souhaité que je couvre également sa commune. J'ai également participé activement au bulletin municipal sous le mandat de Christian Contamin, à L’Ensoleillé, défunt bulletin inter-paroissial, je collabore encore au journal des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de la Savoie, ce blog, L'Echolatain est né  au début  2008 et sans oublier ma participation au Bulletin de Vivre en Val d'Arly. Et comme nous sommes toujours en janvier, je formule le souhait que les Colatains puissent bientôt, à l'instar des autres habitants du Haut Val d'Arly, prendre connaissance des délibérations de leur conseil municipal dans des délais plus courts et plus raisonnables.

 

Ce vendredi 20 janvier, les membres du Biau Zizé, groupe folklorique du Val d'Arly, se sont retrouvés pour l'assemblée générale qui a débuté par les vœux de prompt rétablissement pour certains et de garder une santé de fer pour les autres, pour continuer à faire vivre les traditions en attendant du renfort. Le bilan positif, présenté par la présidente Marie-Hélène Périnet, de l'année écoulée avec seulement  six  prestations  mais de qualité, avec une quinzaine de participants et parfois trois musiciens, a ouvert la discussion et le bilan financier a été exposé et détaillé par Michel Ouvrier-Buffet, comme chaque année au centime près. Enfin quelques projets ont été lancés: recruter, quelques animations en centres de vacances et une intervention dans une école dont le thème de l'année concerne le patrimoine local. Un  petit repas, avec tirage des rois, bien animé au son de l'accordéon a conclu cette réunion. 
 

Clichés Mireille Ouvrier-Buffet.
 


 Clichés Marcel Marin-Cudraz
 


Clichés Marie-Hélène Périnet.
 



.

D'Albertville nous apprenons le décès, à l'aube de ses 102 ans, d'Irma Péronnier, 1921-2023. Elle était la fille de François Burnet-Merlin de Suflon à Héry-sur-Ugine et de Léonie Burnet-Fauchez des Gros à Saint-Nicolas-la-Chapelle. Nous pourrons entourer sa famille lors des ses funérailles religieuses qui seront célébrées le mardi 24 janvier, à 15 h en l'église Saint-Sigismond à Albertville.

samedi 21 janvier 2023


Je reviens sur les déclarations de Roselyne Bachelot qui font peine. Bien qu'ex ministre de la culture, elle ignore peut-être le nom d'Arcabas. Cet artiste a transfiguré une petite église, semblable à celles que notre insatiable chroniqueuse voue à la démolition. Une petite église de montagne, sans caractère particulier, mais chère à ceux qui l'avaient construite dans un acte de foi, et à leurs descendants. Aujourd'hui, après des décennies de travail par cet artiste, ce sanctuaire est devenu une œuvre d'art incontournable, il est très visité et reste, je crois, un lieu de culte. Donc, des solutions existent pour conserver dans le respect qui leur est dû, ces lieux qui tous ont une histoire, singulière et collective. A propos de l'attachement des gens, croyants ou non, à leurs églises, je ne crois pas que Roselyne Bachelot puisse rencontrer une forte audience à Chaucisse. Je vais lui offrir, qui me donne son adresse, Chaucisse 1827, cela ne pourra que contribuer à sa culture, à sa connaissance de la France d'en bas et à son édification, comme on disait autrefois !

 

 https://www.la-croix.com/Debats/Faut-vendre-demolir-eglises-2023-01-17-1201251081?utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=NEWSLETTER__CRX_AVIF_EDITO&utm_content=20230121


Que retenez-vous de l’année écoulée ?


Après deux années sans animation l' année 2022 s' est déroulée avec paella géante au centre du village pour fêter le 1er mai, suivie du week-end " VINTAGE VAL d’ARLY " qui a eu lieu les 2 et 3 juillet à Flumet au cours duquel nous avons organisé un rassemblement de véhicule anciens. J’en profite pour remercier encore une fois les nombreux sponsors sans lesquels nous n’aurions pas pu réaliser cet événement. Et pour terminer, l année, la venue du Père Noël le 24 décembre au centre du village où il y a eu une distribution de papillotes, chocolat chaud et vin chaud offert par la municipalité.

Quels sont vos projets ?


Pour 2023 les festivités débuteront le 24 février lors d une sculpture sur glace au centre du village organisée par l office du tourisme, pour l’occasion nous serons présents avec une buvette et soupe bûcheronne (ou diots polenta) cuite au chaudron, à déguster sur place ou à emporter. Le 1er mai retour de la fête au centre du village. Le 25 juin le 2e VINTAGE VAL D ARLY à Flumet : rassemblement de véhicules anciens et pour l'occasion nous aimerions ressortir les anciens jeux qui étaient présents lors des vogues. Début décembre nous aimerions refaire le repas dansant de la St Nicolas à la maison familiale et enfin pour clôturer l année, le retour du Père Noël le 24 décembre.


 

 

Cet article devait faire partie d'une série publiée dans les pages du " Dauphiné libéré " dont je suis le correspondant local. La grève des imprimeurs du jeudi 19 a empêché la parution de plusieurs papiers dont celui-là, je le mets en ligne sur mon blog pour que Roméo n'ait pas écrit en vain !

Mairie de Flumet.

Archives de Savoie.

Mairie de Saint Nicolas.

Conseil départemental

Conseil départemental
Savoie.

DIOC7SE D4aNNECY;

About Me