Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

jeudi 3 juin 2021

Nous apprenons le décès de Marie Ouvrier-Buffet, née Bourgeois à Crest-Voland. Ses funérailles auront lieu le mercredi 2 juin, à 14 heures 30, en l'église de Saint-Nicolas-la-Chapelle. Mère d'une grande famille elle était la veuve de Gaston Ouvrier-Buffet, employé communal et carillonneur, décédé en 1989.


 

 Le témoignage de sa famille, donné lors des funérailles.

 

Marie est née le 14 juillet 1934 à la ferme familiale au Cernix. Il n’était pas possible d’oublier son anniversaire, le jour de la fête nationale. Elle a grandi avec ses six frères et ses cinq sœurs. Elle était la dixième de la famille Bourgeois-Romain. Elle a passé son certificat d’études à Crest-Voland, puis 2 années d’école ménagère chez les sœurs de St Joseph à Annecy. Accompagnée de ses sœurs, elle descendait du Cernix à pied en passant par le vieux pont de Mottet pour faire des courses à St Nicolas la Chapelle chez Berthe et chez Dumas, mais aussi pour assister à des pièces de théâtre à la maison familiale. C’est lors d’une représentation qu’elle a connu Gaston, venu prendre la dernière place de libre à côté d’elle. Ils se sont mariés le 31 octobre 1959. De leur union, sont nés un garçon et six filles (les filles de Béthiers). Quel travail elle a eu, entre les bêtes et les enfants.  Mais que d’amour elle a donné à tout son petit monde ! Il était sa richesse. Après le décès de Gaston, le 20 octobre 1989, il y a eu un grand vide dans la maison, entre les aînés qui avaient leur propre foyer et les dernières filles en études. Elle, qui avait toujours vécu au milieu d’une tribu, elle s’est retrouvée seule. Mais, elle a su rebondir, elle qui n’était pas beaucoup sortie, elle a pris des vacances pour découvrir d’autres lieux. Elle a profité des voyages organisés par le Foyer Rural. Elle a visité le Canada avec Arlette. De toutes ses sorties sont nées des amitiés et son « club de belote ». Il y en a eu des parties de belote acharnées avec Edmonde, Suzanne, André ou Arlette. Marie a été une mamie dévouée avec ses 15 petits-enfants, ses sept arrières petits-enfants. Une mamie pleine d’énergie et d’amour pour faire avancer tout ce petit monde. Aujourd’hui, nous te disons: un grand merci pour ton dévouement et tu resteras dans notre cœur pour toujours