Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

Texte et clichés de Christian Cochard.


C'est sur les traces d'Hannibal que les éléphants des sentiers du Val d'Arly se sont promenés ce dimanche. Nous sommes partis du refuge du Petit Mont-Cenis en direction du Grand Plan. Après avoir traversé l'ancien champs de tir militaire de Sollières , nous avons pris la direction du col de Sollières dans un décor lunaire car nous étions entourés de cratères des obus du dix-neuvième siècle seuls vestiges de cet ancien camp militaire. Arrivés au col et comme notre groupe de 23 personnes était en grande forme nous sommes montés jusqu'au petit col de l'Etoile  situé au dessus du lac du même nom. A cet endroit à l'abri du vent une partie du groupe commença à se restaurer pendant que le reste décidait de faire l'ascension finale du Mont Froid. C'est par une pente assez raide que ce second périple commença pour arriver à 2820 m d'altitude au fort du Mont Froid , ancienne forteresse militaire datant de 1875 et qui est la plus haute forteresse  d'Europe au niveau de l'altitude. Ensuite sur une crête très étroite nous sommes arrivés sur ce sommet magnifique avec un panorama de 360 °. Le retour par le même chemin jusqu'au parking dans un décor de rêve les mélèzes ayant retrouvés leur couleur d'automne et avec un ciel d'un bleu exceptionnel. Au retour nous fîmes un arrêt pour boire un verre au relais du Col du Mont- Cenis ou nous avons fait la connaissance d'une conteuse de Haute-Maurienne qui nous a tenue en haleine pendant une bonne heure en nous racontant toutes les légendes du Mont-Cenis d' Hannibal à nos jours.