Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog


Ci-dessus, une euphraise, je me suis laisser dire qu'au siècle dernier, des alpagistes la surnommaient " retourne en bas" , en effet ces fleurs semblent se développer et s'étendre à la fin de l'été et annoncent ainsi le proche retour des troupeaux dans la vallée.  Ci-dessous, une gentiane ciliée, autre fleur attachée à la saison automnale.




العدو .. يصبح صديق !! سبحان الله
Posted by bintjbeil.org on jeudi 23 avril 2015


Owl & Kitty: Best friends furrrrr life! #AnimalBBFLs #AllTheFeelings
Posted by The Daily Share on vendredi 25 septembre 2015

 Saint Michel, accueillant une âme au paradis, église de Saint Nicolas la Chapelle.
Ce, selon la version la plus partagée, d'autres voient Saint Raphaël conduisant Tobie au désert. Michel Delalonde lui-même, d'une édition à l'autre de sa monographie de notre église a changé de version. Michel, Gabriel et Raphaël sont fêtés le 29 septembre. C'était autrefois une date importante dans la vie paysanne.



 Saint Gabriel, église de Saint Nicolas la Chapelle.

" J'ai un  bon souvenir de Saint Gabriel, patron des transmissions et fêté comme il se doit au 42 RT à Baden-Baden où j'ai effectué mon service militaire. Ce jour là la table était très bonne et le service, " cool ". Dans cette Annonciation, l'archange est à la gauche de Marie, le Père Jean Duval, au cours d'une visite du MCR, nous a fait remarquer que cette disposition était très rare, l'envoyé de Dieu étant généralement représenté à la droite de Marie.

Au premier rang et au centre, assis, en gilet clair, Marcel, en arrière de lui, son épouse Simone,
puis Thérèse et Gilbert.


Marcel et Gilbert tout deux de la fratrie Porret, du Torret, sont nés à Chaucisse et si les contraintes du travail les ont amenés à vivre en vallée de l'Arve, ils restent fidèles à leur lieu de naissance pour la belle saison et les retrouvailles familiales. Ce samedi 26 septembre, c'est à la Source, au chef-lieu de Saint Nicolas la Chapelle qu'ils ont réunis leurs familles et proches amis pour un double anniversaire. Cinquante ans de mariage pour Gilbert, né en 1943, qui a épousé Thérèse Burnier-Framboret, née en 1944, le 4 décembre 1965 à Cordon, village natal de la mariée qui lui aussi s'était habillé de blanc, la neige est tombée sans discontinuer durant deux jours! Quatre enfants leur sont nés et aujourd'hui cinq petits-enfants les entourent. Gilbert a travaillé durant toute sa vie active à l'usine Péchiney de Chedde-Passy. Marcel, son ainé, né en 1930,  fêtait lui le soixantième anniversaire de son mariage, en 1955, à Saint Nicolas la Chapelle, avec Simone Dumax-Vorzet, née en 1932 dans cette commune. Trois enfants, puis six petits-enfants et deux arrière-petites-filles ont au fil du temps agrandi la famille. Marcel a fait toute sa carrière à la scierie Vuarchex de Marnaz et Simone travaillait au décolletage. Une belle journée automnale les a rassemblés, pour évoquer leurs parcours, faits de labeur, de joies simples et aussi d'épreuves surmontées. L'Echolatain est de tout cœur avec eux.


 
De gauche à droite: Dominique Rimbod, Julien Grosset-Grange, Malvina Fargère, Sylvain Rey, Nicolas Rechon-Reguet, Alexandre Burnet-Merlin, Élodie Soulère et Ghislaine Pernollet.
 
Chaque automne en Val d'Arly s'ouvre pour les éleveurs par leur fête qui se déroulera le dimanche quatre octobre. Auparavant les responsables, Alexandre Burnet-Merlin, président; Julien Grosset-Grange, vice président; Sylvain Rey, secrétaire et Nicolas Rechon-Reguet, trésorier; de cette manifestation ont été reçus, ce jeudi 24 septembre, par Ghislaine Pernollet, directrice de l'agence flumerane du Crédit Agricole des Savoie entourée de ses collaboratrices, Dominique Rimbod et Malvina Fargère et avec la participation d’Élodie Soulère, en charge des exploitations  agricoles sur le secteur du Val d'Arly. Au cours de cet entretien mené à bâtons rompus, éleveurs et représentants de la banque verte ont pu évoquer l'actualité et les préoccupations du monde agricole. Pour sa part, le Crédit agricole, souhaite perpétuer la tradition de partenariat privilégié et engagé depuis l'origine et, en dehors de cette action ponctuelle, toujours accompagner l’installation des jeunes agriculteurs, encourager les éleveurs, importants acteurs économiques et environnementaux  dans nos régions de montagne et qui contribuent au maintien et au développement d'un tourisme équilibré.
lundi 21 septembre 2015
Cliché Foulet-Moreau.

Même les Rochats ne sont pas à l'abri de la pollution. Je pense que ce sont nos avions de reconnaissance traquant les djihadistes cachés dans nos forêts. Et d'autre part, je me souviens, beaucoup d'avions, pour André et Gaston du Plan Lambé, c'était signe annonciateur de mauvais temps!
A gauche, Delphine Bigot, accueille les visiteurs.

Claude Gauthier, conseillère municipale, accompagnée de sa collègue Florine Besson-Damegon, s'est dimanche matin, improvisée, avec talent, guide pour faire découvrir le bourg et sa riche histoire, depuis les sires du Faucigny jusqu'au siècle dernier. Église, restes du château, ancienne douane et autres traces du passé ont jalonné ce parcours dont le point fort a été la halte à la maison-forte de Bieux,  qui avait exceptionnellement ouvert ses portes pour cette journée du patrimoine. Delphine Bigot, représentante de la copropriété de cette demeure historique a accueilli les visiteurs en leur présentant le fruit de ses recherches et pour conclure donné lecture du témoignage émouvant d'Albert A, jeune juif qui trouva lors de l'occupation, abri et sécurité dans ces murs. Le courage des générations précédentes fait aussi partie de notre patrimoine.
Cliché Paul Sallansonnet.
Hier, dimanche 20 septembre, le chalet des Pieux et ses abords, à Crest-Voland ont accueilli une belle et nombreuse assistance, venue des treize communautés de la paroisse Sainte Anne d'Arly-Montjoie. Enfants, jeunes et adultes, laïcs, religieuses et prêtres, dont le Père Didier Milani, curé, ont, après le repas tiré des sacs, partagé et échangé tout particulièrement à travers un " jeu de l'oie " qui demandait aux plus jeunes de répondre aux questions sur la vie des treize clochers, questions qui avaient été centralisées par la catéchèse de la paroisse et la recherche des réponses auprès des plus anciens suscitait ainsi un dialogue inter-générationnel. Chants, musique, témoignages et informations ont  ponctué cette rencontre festive qui a aussi fait place à la prière et à la réflexion.  






Ci-dessous, clichés de Paul Sallansonnet.
 

Aujourd'hui, la une et la dernière du quotidien, le Dauphiné libéré, sont consacrées au Savoyard Ambroise Croizat, fondateur  de la Sécu. Pour ce faire,  la plume a été confiée à Michel Etievent, historien, natif lui aussi de Notre Dame de Briançon et qui bataille dur depuis quelques années pour redonner toute sa place au ministre, ministre des travailleurs, pour reprendre ses termes, du général de Gaulle.