Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mardi 31 mars 2009
L'œuvre de Lucienne Desnoues (1921-2004) ne se résume pas à " Toute la pomme de terre ", ouvrage de commande certainement. De nombreux recueils jalonnent son parcours de poète dont vous pouvez découvrir un choix dans son " Anthologie personnelle " publiée chez Actes Sud en 1998. J'ai eu le bonheur de correspondre avec cet écrivain qui vivait à Montjustin depuis le début des années 80 et j'ai le plaisir de vous donner à lire deux dédicaces chaleureuses.
Photographie de Francine Leuridan.
lundi 30 mars 2009
Mimile n'a pas oublié de nous inviter aux Puces de Grange Rouge!
Cette fois ci, il ne s'agit pas de petites fleurs. Hier tantôt je suis allé rendre visite au vieil ami Emile qui vit au cœur de la Bresse louhannaise. Viens voir, me dit-il en me conduisant vers son poulailler, Clémentine a mis à couver une vingtaine d'oeufs, onze poussins seulement! C'est comme vos listes élargies a-t-il ajouté, malicieux.
samedi 28 mars 2009
Une salle comble a accueilli le groupe théâtral giettois, invité par le comité des fêtes à donner une représentation de sa dernière pièce, La poura prèse. En 1850, après une mauvaise récolte* de foin ce sont les pommes de terre qui manquent et beaucoup de jeunes partent vers Paris chercher du travail. Sur ce thème sombre l'équipe giettoise a écrit, mis en scène et joué une réjouissante comédie. Si certaines saillies sont particulièrement appréciées par les locaux la prestation dans son ensemble touche tout le public, un public qui n'a pas ménagé ses ovations, largement méritées par la dynamique troupe. * Où nous retrouvons l'Angélus de Millet. Le hasard de mes lectures fait bien les choses, voici ce qu'écrit Lucienne Desnoues dans son, Toute la pomme de terre**: " Contempler l'Angélus de Millet, quel apaisement! On croit entendre l'effleurante musique du clocher sur ce champ où le travail d'arrachage vient d'être interrompu pour la prière. Pourtant - et des spécialistes l'affirment - ce clocher est un repeint: il fut ajouté par l'artiste à son paysage lorsque des amis lui eurent fait remarquer que les personnages avaient plus l'attitude de la piété que celle de la désolation. En effet, le tableau, à l'origine devait s'intituler - La mauvaise récolte -. Le mildiou sévissait chez la pomme de terre vers l'année 1859 où la toile fut peinte. Quelques menues retouches, quelques caresses de pinceau et le chant lointain du bronze s'épandait, changeait la tragédie en églogue.". Nos amis giettois, avec talent et humour ont changé le drame en comédie! ** Toute la pomme de terre, ce livre a été édité par le Mercure de France en 1978, épuisé il est à chiner chez les bouquinistes et sur la toile.
L'église de Chaucisse va faire l'objet de travaux, les premiers concerneront la toiture.
La réunion du conseil municipal de ce mardi 24 mars 2009 a été consacrée en grande partie aux finances communales. L'assemblée a approuvé les comptes de gestion pour l'année 2008 présentés par la trésorerie d'Ugine. Elle a également procédé à l'attribution des excédents de l'exercice 2008. Elle a décidé de ne pas augmenter les taux d'imposition pour l'année 2009. Le budget communal, est équilibré à 762 460 euro en fonctionnement et à 480 325 euro en investissement avec un emprunt de 132 000 euro. Le budget du CCAS affiche 5200 euro en fonctionnement et 20 euro en investissement. Le dernier budget " communal " de l'eau présente 34 500 euro pour l'exploitation et 95 400 en investissement. Nos élus ont également voté la convention avec l'Etat dans le cadre du plan de relance initié par le gouvernement. Toutes ces délibérations ont été prises à l'unanimité. Les travaux, toiture, qui vont être entrepris à l'église de Chaucisse ont fait l'objet de deux délibérations, par 8 voix pour, 2 voix contre et une abstention la maîtrise d'oeuvre de ce chantier a été confiée à un architecte agréé; la convention pour un partenariat avec la Fondation pour le patrimoine afin de lancer une souscription publique a été approuvée par 10 voix pour et une voix contre. Avec les suffrages de leurs neuf collègues, Bruno Desmarest, titulaire et Nadia Ouvrier-Buffet, suppléante, représenteront notre commune au sein du SIEPAM,* Syndicat Intercommunal pour l'Eau Potable et l'Assainissement des Moulins, au titre de l'eau, les délégués au titre de l'assainissement étant déjà en place. Enfin, le transfert des biens immobiliers, eau, de la commune vers ce syndicat a été approuvé par 10 voix et une opposition.
*Ce syndicat qui concerne actuellement tout le Haut Val d'Arly a conservé son appellation d'origine, il avait en effet été crée, entre Cohennoz et Crest-Voland pour gérer les travaux du quartier des Moulins à cheval sur les deux communes.
vendredi 20 mars 2009
Les nouvelles plaques seront bientôt en service, les savoyards, 73 et 74, seront-ils à côté de la plaque en faisant figurer la croix de Savoie, en haut à droite, en lieu et place de l'indication régionale.
jeudi 19 mars 2009
Au cours d'un voyage en Provence, Christian est au centre, au dernier rang. Photographie prise à l'issue de la visite de l'abbaye de Silvacane dont je vous propose une vue du cloître.
Christian est au centre lors d'un repas du Foyer Rural.
Christian, lors de la préparation d'une exposition organisée par le Foyer Rural.
Christian a grandi sur l'autre rive du Flon, en face de chez moi et ce matin le journal m'apprend son départ pour l'autre rive de la vie. Christian, lors de son séjour à St Nicolas s'était engagé très fortement au sein du Foyer Rural, actif et volontaire. Nous avions participé tous les deux au congrès de notre fédération nationale à Fontainebleau et il était l'un des acteurs de nos fêtes de la brouette et de bien d'autres activités de notre association. Son décès, alors qu'il n'avait pas 54 ans, me touche profondément et ce sentiment est certainement partagé par tous ceux qui l'ont connu et apprécié.
Claude Javeau, en haut et Pol Vandromme, en bas, photographies, captures d'écran.
La présence du centre de vacances, Marcinelle en Montagne, sur notre commune nous rend certainement sensibles à ce que l'on appelle, la question belge. Je vous propose, pour nourrir votre information et votre réflexion, deux titres. La France doit-elle annexer la Wallonie, éditée par Larousse est du liégeois Claude Javeau, professeur émérite de sociologie à l'Université libre de Bruxelles. Le carolorégien Pol Vandromme* a publié en janvier 2008 aux éditions du Rocher, Belgique, la descente au tombeau. Je vous invite également à visiter un blog découvert ce matin.
*Lors du dîner qui clôturait la journée " Tour de l'Avenir ", en septembre 2006, le hasard des tables m'avait placé près de deux conseillers communaux de Charleroi. Je demandais à l'un d'eux des nouvelles de cet écrivain que j'apprécie et ce conseiller, qui avait débuté dans le journalisme auprès de Pol Vandromme m'a presque assuré qu'il devait être mort! Pol Vandromme, lui, Dieu merci, n'est pas encore descendu au tombeau!
mardi 17 mars 2009
Quel paysage, demain?
Le journal quotidien régional m'apprend que le "porté à connaissance" du PLU, Plan Local d'Urbanisme, a été transmis par les services préfectoraux à la commune. Les services de l'Etat le présenteront prochainement au conseil municipal. Ce document est bien sûr consultable en mairie, pendant les heures d'ouverture, actuellement, les lundi, mercredi, vendredi et samedi, de 8 heures 30 à 12 heures. Des liens pour vous informer: Arlysère. et Scot-Arlysère.
Le petit oiseau n'a pas été effarouché par le sourire du lutin jaune!
C'est vers Valloire que sont partis les écoliers de Saint Nicolas pour la journée, dite du conseil général. Avec leurs enseignantes et parents accompagnateurs ils vont découvrir les pistes de la belle station mauriennaise sous le soleil et peut-être ramener une moisson d'autographes du héros local, Jean-Baptiste Grange!
Comme vous tous, j'ai connu de nombreuses guichetières. Deux m'ont particulièrement marqué. L'une, accueillante et compétente, occupait ses temps de pause à la lecture, c'est elle qui m'a fait découvrir la Princesse de Clèves* L'autre ne fréquentait que les princesses des magazines "people" et avait beaucoup de mal à les quitter pour répondre aux demandes des usagers qui devaient fréquenter son service d'aide sociale.
*A cette occasion, je suggère et même sollicite l'édition d'un timbre-poste, gravé en taille-douce, consacré à ce livre et à son auteur, Madame de La Fayette.