Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Rechercher dans ce blog

Clichés et texte de Christian Cochard.

​Nous étions un groupe de vingt pour partir des Chapieux, direction les chalets de la Raja. Par une montée raide nous voilà au bout d'une heure aux chalets de Plan Varraro. A partir de cet instant la pente devient plus facile et avec facilité nous atteignons  le chalet du Petit Mont Blanc pour prendre la direction du col de Mya que nous passons vers midi, avant de redescendre sur le lac de Mya 300 mètres plus bas. Nous cassons la croûte autour de ce lac magnifique. Après cette pause nous voilà reparti jusqu'au col avant d'attaquer la descente avec une petite variante au niveau de Plan Varraro. Vers 15 h 30 nous étions au parking et nous nous sommes arrêtés au refuge de Plan Maya pour prendre le pot traditionnel avant le retour en Val d'Arly. Nous avons parcouru plus de 13 km et 902 m de dénivelé.





dimanche 23 juillet 2017
Martin Palmeri.
 
Le Festi'Val d'Arly nous propose deux très belles soirées musicales: 60 choristes accompagnés d'un quintette à cordes issu de l'orchestre du COGE (Orchestre des Grandes Ecoles de Paris), d'un piano et d'un bandonéon nous interpréteront une œuvre originale, la "Misa Tango", du composteur argentin Martin Palmeri. Les lieux : l'église Saint-Laurent d'Ugine le vendredi 28 juillet à 20 heures 30 et l'église de Saint-Nicolas-la-Chapelle, le samedi 29 juillet à 20 heures 30. Au programme, la Missa a Buenos Aires de Martin Palmeri et d'autres pièces de compositeurs brésiliens, interprétées par le Chœur éphémère du Val d'Arly. Le chœur éphémère du Val d’Arly réunit pour sa troisième session 60 choristes venus de toute la France et en particulier une quinzaine des Savoie. Après une première session consacrée au répertoire pour chœur et orgue, et une seconde session qui a permis de découvrir des œuvres parmi les plus belles pages du répertoire romantique pour chœur et piano, pour cette troisième session, c’est avec la « Misa tango » du compositeur Argentin Martin Palmeri, que vous découvrirez cette musique brillante et forte qui transcende le répertoire vocal sacré par l’apport des traditions musicales latino-américaines .C’est avec le caractère sacré de la Messe que Martin Palmeri a su marier les couleurs du choeur, de l’orchestre et du piano à celles du bandonéon. Ce concert de musique sacrée est donné dans deux églises du Val d’Arly à l’initiative de l’association Art et Culture en Arly. Les entrées à tous les concerts du Festi’Val d’Arly 2017 sont libres. Comme l’a écrit une choriste de l’année dernière : « Si la formation se dit éphémère,
sachez que le souvenir qu’elle laisse, lui ne le sera pas »