Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog


Durant une heure trente, Vincent Mussat, jeune virtuose du piano a enchanté le public réuni en l'église Saint Théodule et ce à deux reprises, en après-midi et en soirée. Trois romantiques étaient au programme, Chopin, Beethoven et Liszt et en ouverture Henri Dutilleux, compositeur français, qualifié de classique contemporain. Vincent Mussat excelle, sans partitions, dans les deux registres et les auditeurs ont bien mesuré combien ils vivaient un moment privilégié dans le cadre du Festi'Val d'Arly. Autre performance à mettre au crédit du pianiste, son égal bonheur, sa même passion au clavier, que l'assistance soit réduite et c'était le cas lors du premier concert ou nombreuse, comme en soirée. En sus de la magnifique interprétation, ce respect du public, cette communion avec l'auditoire, sont la signature d'un grand artiste, que le Val d'Arly se réjouit d'avoir accueilli.