Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog


Hier après-midi, dimanche 26 février, à la salle polyvalente de Flumet, Thierry Midi a embarqué enfants, parents et grand-parents dans les étoiles. Son spectacle, chansons et mimes, est très interactif et le public appelé à participer à l'action comme Emma qui a eu le plaisir de monter sur scène et d'y tenir avec aisance un petit rôle. 


 Emma a été appelée sur scène.





Texte et clichés de Christian Cochard.

Nous étions une quinzaine pour faire cette belle randonnée dans le Chablais, Tré le Saix. Comme il y avait peu de neige nous sommes restés sur le chemin traditionnel pour monter sur ce sommet mythique. En effet dès l'antiquité les druides allaient prier sur ce sommet et au fil des siècles les différentes religions ont perpétué cette coutume. Jusqu'au 18 ème siècle le sommet s'appelait le " Sacré Cœur " et une immense croix a été construite ainsi qu'une magnifique sculpture du Christ. Depuis ce sommet on domine Genève, le lac Léman et Lausanne est à nos pieds. Ce fut pour toute l'équipe un grand moment de bonheur et le retour s'effectua dans le rire sans oublier l'arrêt chez Marylène pour un peu de repos autour de son fameux vin chaud et de son délicieux chocolat italien. A refaire sans tarder....

 

 


Le pot de bienvenue offert par l'antenne de Flumet-Saint-Nicolas-la-Chapelle de l'OTI du Val'd'Arly a dimanche soir permis aux nouveaux arrivés de prendre connaissance du programme de la semaine et de rencontrer, de visu, monitrice de l'ESF, animateur de la station et accompagnateurs en montagne. Dans ce programme, notons, le jeudi 02 mars, de 15 heures 30 à 18 heures 30, aux Evettes, le Festival des aigles, avec pour dix personnes sélectionnées par internet, une descente à ski, accompagnée par un aigle en vol. Sur le front de neige, des rapaces seront exposés en présence des fauconniers et à 18 heures un spectacle sera donné par les Aigles du Léman en présence de Jacques-Olivier Travers.






Benhamias ou Poisson, mais pas Dupont-Aignan

Il y a quelques semaines, nos chaines de télévision ont organisé des débats pour les deux primaires, où la parole a été donnée à égalité à tous les candidats, même ceux qui étaient donnés à moins de 1% et qui n’ont rassemblé que quelques milliers de voix au final, comme Jean-François Copé, Jean-Philippe Poisson, Jean-Luc Benhamias ou Sylvia Pinel. Même si on ne goutte guère ces tours additionnels des présidentielles qui déséquilibrent nos institutions, au moins, les débats de premier tour comprenaient à chaque fois tous les candidats, y compris les plus obscurs, qui pouvaient débattre à égalité de temps de parole avec un ancien président de la République ou d’anciens Premiers ministres.

Quelle stupeur de constater que TF1 a décidé d’organiser un débat incomplet en mars, alors même que nous saurons quels sont les candidats à l’élection présidentielle ! Malheureusement, la chaine pourra sans doute évoquer la règle, dite d’équité, mais en réalité d’inégalité sur foi des sondages, mise en place par Nicolas Sarkozy, et encore aggravée par François Hollande. Comme en 2012, Nicolas Dupont-Aignan s’est indigné de cette décision et appelé à un boycott de TF1 en rétorsion.  Encore un indice désagréable du caractère de plus en plus oligarchique, arbitraire et anti-démocratique de notre système politique, qui ne semble pas poser de problèmes aux cinq candidats retenus…


Si le Général de Gaulle a été traité de dictateur, en fait, il a été le plus démocrate des démocrates, accordant le droit de vote aux femmes, rétablissant un mode de fonctionnement institutionnel favorisant l’expression de la volonté populaire, consultant et prenant en compte l’avis du peuple par référendum, tout en mettant ses adversaires sur un pied d’égalité. Quel exemple, malheureusement oublié !