Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

samedi 27 mars 2010
Cliquez sur l'insigne.
Ci-dessus, le centre commercial construit à l'emplacement du " comtrans " dont je parle.
Hier, un habitant de Montluçon, Allier, m'a adressé un message m'indiquant qu'il avait découvert sur l'Echolatain, un ancien compagnon d'armes en Algérie. Plusieurs messages après je pouvais lui communiquer les coordonnées de la personne recherchée, avec l'accord de cette dernière. Cela m'a donné l'idée de rechercher les lieux, plus calmes, où j'ai effectué mon service militaire durant les années 1964-1965 en Allemagne: Trêves, Achern et Baden-Oos. En voilà une première, le bâtiment de gauche est le siège du commandement des transmissions des FFA, Forces Françaises en Allemagne, au Quartier de Lattre de Tassigny à Baden-Oos. J'y ai passé la plus grande partie de mon incorporation au bureau du chiffre, j'étais le seul appelé auprès d'un commandant, Lesourd, de trois adjudants, Augereau, Louchard et Mignot et d'une PFAT, Personnel Féminin de l'Armée de Terre, dont à ma grande honte j'ai oublié le nom. A l'étage au-dessus du bureau du chiffre, se trouvait celui du renseignement dirigé par le colonel Brialy, père d'un certain Jean-Claude!
Hier soir, 150 ans après la signature du traité de Turin, 24 mars 1860, qui fixait les conditions de l'Annexion de la Savoie et de Nice à la France, le Haut Val d'Arly a lancé les festivités qui marqueront cette année anniversaire. A la Giettaz, avec Nicolas Porret, à Crest-Voland avec Jean-Paul Mollier et ici, à St Nicolas la Chapelle avec Christelle Brun, la soirée de présentation a permis au public de découvrir le film* de Benoît Renard, " L'Héritage de l'Annexion " édité par le quotidien, le Dauphiné Libéré. Ce film nous a emmenés au château des ducs de Savoie à Chambéry, à Hautecombe, aux forts des Esseillons à Aussois et nous y avons rencontré Mme Joly-Pottuz, de Megève et M Delavest, de Bourg Saint Maurice nous faire partager leur passion des croix de Savoie. La conférencière qui avait présenté le programme, riche et varié, des manifestations en Val d'Arly a également répondu aux quelques questions ** de l'auditoire. Toutes ses actions nécessitent bien sûr une mobilisation de toutes les bonnes volontés, elles sont les bienvenues, c'est ce que Marie-Pierre Ouvrier, maire-adjoint de Flumet et membre du comité d'organisation a rappelé en fin de soirée. * En vente, accompagné d'un livret, chez les dépositaires du journal.
** Pour aller plus loin sur l'origine de la croix de Savoie, c'est ICI.
Les photographies méritent un recadrage mais mon logiciel est en RTT!
Je viens d'apprendre le décès de Willy Gerfaud-Valentin au cours d'une opération de la FINUL, Force Intérimaire des Nations Unies au Liban, au Sud Liban. Willy était le fils de Philippe, a qui j'adresse ainsi qu'à sa famille, toute ma sympathie. Les cendres de Willy seront déposées au cimetière de St Nicolas la Chapelle après les cérémonies au quartier Joffre de Besançon et au crématorium de Chambéry.