Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

dimanche 31 août 2014

 Je n'étais pas à la fête des montagnes à Ugine mais mon agent secret, BOGosse, m'a signalé la présence de l'équipe de la " route des tommes " de Tarentaise, demain elle monte au col de l'Arpettaz, allez-y la voir! Après vous être informés des horaires auprès de l'OT, 04 79 37 56 33.


Ne cherchez pas BOGosse sur ces images, il est malin et se tient derrière son appareil photographique, pas de selfies avec lui!


En marge de leurs prestations en Val d'Arly, les musiciens du COGE ont rencontré les enfants du centre aéré, Lou Croué, et leurs parents pour leur présenter les différends instruments qui composent un orchestre, présentation illustrée par des extraits musicaux judicieusement choisis.Un apprentissage d'un chant sur le thème de La belle au bois dormant a permis aux jeunes de le chanter accompagnés par tout l'orchestre dirigé par Aurélien Azan Zielinski. Puis un jeu corporel a été accompagné par l'orchestre dans sa configuration " body ". Et avant de découvrir les instruments de percussions si attirants et de les utiliser, Jacques Gandard, violon solo leur a offert un mouvement du concerto de Mendelssohn. La fée musique a une nouvelle fois fait des heureux!
Une saison estivale s'achève. A Flumet parmi les nouveautés proposées, les visites de la ferme du Chatelet, siège de la Société d'élevage mulassier du Val d'Arly ont à plusieurs reprises fortement  intéressé et satisfait les groupes accueillis par Marie-José Joly, présidente de la société, Elodie Curt-Comte, guide de la FACIM et Jean Mongellaz, gestionnaire de la ferme. Ils ont découvert l'histoire de cette institution plus que centenaire, saluer et flatter, Tango des Montants et Atlas, ses deux étalons.
samedi 30 août 2014

Quand les auditeurs ne vont pas vers les musiciens ce sont les musiciens qui viennent vers les auditeurs, c'est cette démarche qui a conduit l'ensemble ALCINA, ci-dessus, et un quatuor à cordes du COGE, ci-dessous, à proposer un aperçu de leurs talents respectifs à l'heure de l'apéritif aux clients du café, le Savoy. Et l’accueil est attentif et chaleureux, les applaudissements sincères et les bis répétés. De belles rencontres qui se répèteront la saison prochaine.

vendredi 29 août 2014
Autour de Georges Meunier, les artistes et organisateurs.
 Les artistes, les organisateurs, les bénévoles et même monsieur le maire se sont pliés à la tradition et ont volontiers posé pour marquer la clôture des expositions, artistique et historique, qui au cours de l'été ont reçu 714 visiteurs. Dans leurs allocutions, Georges Meunier, maire; Françoise Bonneville, vice-présidente d'Art et Culture en Arly, à l'initiative de l'exposition, 14-18 chez les Savoyards  et Jean-Pierre Socquet, organisateur de l'exposition artistique, ont remercié tous les participants qui à des titres divers ont contribué au succès de la manifestation dont c'était la septième édition. Ils ont aussi lancé des pistes et des projets pour l'année prochaine avant de partager le verre de l'amitié, de saluer la doyenne du village, Suzanne Ouvrier-Buffet, qui l'an passé assurait encore l'accueil et de complimenter Béatrice Burnet-Merlin, de Flumet, heureuse gagnante du tableau, œuvre de Marie-France Decker, qui constituait le lot unique de la tombola proposée aux visiteurs.
Jean-Pierre Socquet, Suzanne Ouvriet-Buffet, doyenne et mémoire du village, Georges Meunier.

Une partie des bénévoles qui ont assuré l'accueil.

Hier, jeudi 28 août, le guide local a eu le plaisir d'accueillir pour une visite de l'église un groupe de retraités de l'Isère qui assurent bénévolement une permanence au centre spirituel de l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry. Sous la responsabilité du Père Bernard, ils accueillent les voyageurs qui viennent prier dans la chapelle ou méditer dans la salle œcuménique. Le centre spirituel propose aussi des salles de prière aux voyageurs de confessions juive et musulmane. Leur séjour en Savoie comptait aussi une halte à la chapelle Notre Dame de Haute-Lumière aux Saisies et des visites du patrimoine en Val d'Arly et Beaufortain.
jeudi 28 août 2014
 Ci-dessus aux Balcons du Mont-Blanc.
Des mots et des notes, c'est l'heureux mariage proposé par les Masterclass  de quatuor à cordes, dirigées par Aurélien Azan Zielinski, violoniste et chef d'orchestre et par Renaud Guy-Rousseau, clarinette basse solo de l'Orchestre National de France, qui se sont déroulées ce mois d'août au village et qui ont donné lieu à trois prestations, au restaurant du Vivier, aux Balcons du Mont-Blanc à St Nicolas la Chapelle et au chalet-refuge de l'Arpettaz à Ugine. Le Quatuor pour cordes de Chostakovitch, avec Claire Saint-Pierre, Rémi Coblence, violons; Clémence Gruget, alto et Pierre Gangneux, violoncelle illustrait Gros Oeil d'Alexandre  Afanassiev, celui de Maurice Ravel, avec  Pierre Charbonneau, Anne-Gaëlle Monot, violons; Cécile Pruvot, alto et Marine Maire, violoncelle, mettait en musique Le petit chaperon rouge de Charles Perrault. Lors des trois soirées, les musiciens et la conteuse, Michèle Pellet, ont emmené l'auditoire au royaume des contes avec  talent, il était bien difficile de revenir sur terre!
 Ci-dessous au restaurant du Viviers.

:
mercredi 27 août 2014
La petite église de Chaucisse était comble pour accueillir et entendre l'ensemble ALCINA, huit chanteurs accompagnés par un clavecin, qui concluait ainsi son séjour studieux dans le hameau.Il a captivé un public réunissant, mélomanes avertis et habitants heureux de cette animation chez eux. Les uns et les autres y ont trouvé leur plaisir grâce à la qualité de l'interprétation des chants de la Renaissance et de l'école baroque et grâce à la simplicité des artistes, amateurs ou jeunes professionnels, qui ont donné les clés pour entrer dans le royaume de la musique dite classique mais qui touche et émeut chacun. Ils y sont pleinement parvenus.

Vous avez remarqué, tombées au sol et nécrosées, de très nombreuses feuilles de frênes. Non ce n'est pas encore l'automne, nous n'avons pas eu d'été, mais certainement les symptômes de la chalarose, maladie provoquée par le champignon, chalara fraxinea, et qui risque de détruire tous les frênes, pourtant si vigoureux et colonisateurs de nos prés abandonnés. En 2012, au Danemark, 90% de la population était déjà anéantie. Imaginez le paysage sans cet arbre, nous allons le regretter et actuellement il n'existe pas de remèdes pour enrayer la progression de cette maladie.


 Des sujets sains côtoient des sujets atteints et ce sont les plus jeunes qui périssent en premier lieu.

Et vous, qu'en pensez vous?
Au cours de l'été, lors de son séjour en Val d'Arly, Christophe Plouchard du Pas de Calais a remarqué parmi tous les documents exposés dans le cadre de 14-18 chez les Savoyards, la fiche concernant Léon Rimbod-Vorzet, inhumé à la nécropole de Notre Dame de Lorette, non loin de son domicile. A son retour de vacances il s'est rendu sur la tombe de ce colatain, Mort pour la France et il nous adresse deux clichés. Les chemins de la mémoire sont aussi ceux de l'amitié. L'exposition historique et celle des peintres ferment leurs portes ce vendredi 29 août à 19 heures, il nous reste donc deux après-midi, jeudi et vendredi, de 16 à 19 heures, pour nous y rendre, préau de l'école publique.