Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

Texte et clichés de Christian Cochard.




Nous sommes partis tôt ce matin du lieu dit Valmaure au dessus de Saint Colomban des Villards. Après être passés ​sous le Mond Rond d'en Haut et à proximité de la grotte des Sarrasins, le soleil a commencé à apparaitre et à faireramollir la neige qui depuis le départ était très gelée.En arrivant au pont de l'Echet, les premiers chamois nous attendaient au niveau du Grand Pré.Du hameau de l'Echet, du Sapey d'en Bas et du Sapey d'en Haut une quantité incroyable de chamois étaient dans la pente raide en face de nous de l'autre côté du ruisseau du Glandon. Les appareils photos n'ont pas arrêté de crépiter et les arrêts furent très fréquents.En arrivant en face de l'une des anciennes de talc, nous avons pris la direction du Pic du Roc Rouge ​en descendant le long du Glandon que nous avons traversé quelques centaines de mètres plus loin. Ensuite dernière montée raide jusqu'aux Chalets Sous le Col d'en Haut lieu de notre repas. La descente par le même chemin avec en plus une rencontre avec deux magnifiques bouquetins entrain de paître tranquillement. Au retour arrêt dans un bar de Saint Albin des Villards pour le pot de fin de randonnée.







samedi 22 février 2020
Pierrick de Vaujany et P Henri Duperthuy.

De nombreux Colatains, du cru ou de cœur, accueillis par le chant de l'orgue Clergeau, se sont rassemblés ce jeudi 20 février 2020, en l'église saint Nicolas pour prendre connaissance en détail des projets de restauration initiés par la municipalité. Après le mot d'accueil de Georges Meunier, maire, le guide local donné un bref historique du sanctuaire consacré en 1776. Puis la parole a été donnée à Pierrick de Vaujany, architecte du patrimoine et maitre d’œuvre du projet. Un diagnostic a été fait sur l'ensemble de l'édifice et les propositions d'interventions détaillées: reprises des maçonneries, couverture et charpente, menuiserie, ferronnerie, vitraux et décor peint, attribué à Clément Giacobini, de la voûte et en option, le clocher. Ce programme s'étalerait sur trois années, pour des raisons techniques et aussi financières car le budget s'établit à 975 955 euros, hors-taxes. Même si les subventions pourraient avoisiner 80% le reste à la charge de la commune sera très lourd. Pour l'alléger, une souscription publique a été lancée depuis quelques mois en partenariat avec la Fondation du patrimoine, dont la déléguée départementale, Claudine Barrioz était dans l'assistance et  a pris la parole brièvement pour rappeler le cadre de cette action. C'est pour doper cette collecte qu'un comité, Défi Père Jean Duval, a été créé tout récemment. Ce comité s'engage, dans la limite de 5000 euros par an et ce pendant cinq ans,  à doubler le montant des sommes versées à la Fondation du patrimoine. Ce comité porte le nom du Père Jean Duval, prêtre à Flumet depuis 1983 et décédé en février 2019 à l'âge de 89 ans. Gene Dye, l'initiateur de cette opération a bien relevé qu'il y avait quelque paradoxe a donner son nom à une opération d'argent alors que ce prêtre estimé de tous et rassembleur, vivait très simplement dans l'esprit de François d'Assise mais qu’aussi, arts et patrimoine avaient pour lui une forte signification. Patrick Saint-Pierre, président d'Art et Culture en Arly, a renouvelé le soutien de l'association à ce programme auquel des recettes de concerts sont reversées. Le mot de la fin a été donné au Père Henri Duperthuy, curé de Saine-Anne d'Arly-Montjoie et au Père Daniel Bouchet, prêtre auxiliaire, en résidence à Flumet, qui se sont réjouis de cette mobilisation en faveur de cette église, lieu de culte et patrimoine artistique cher à tous les Colatains depuis toujours, aux fidèles du Val d'Arly et aux nombreux visiteurs, attirés par sa beauté, simple à l'extérieur et éblouissante une fois la porte franchie.


Pierrick de Vaujany et Edmond Burnet-Fauchez.
Cliché Fabrice Buisson.

Pierrick de Vaujany.

Pierrick de Vaujany et Georges Meunier.


Pierrick de Vaujany et Georges Meunier.

Gene Dye.
Georges Meunier et Gene Daye.

Patrick Saint-Pierre.



P Henri Duperthuy et P Daniel Bouchet.
vendredi 21 février 2020

Je vous ai déjà parlé du regretté Bernard Lacroix, fondateur d'un musée à Fessy, peintre et poète. Sa sœur Marie-Christine Ory-Lacroix, vient de publier un petit livre, petit par son format et sa pagination mais grand par l'histoire contée, tragique, mise à distance pour continuer à vivre mais  sans oublier, ce qui n'est pas possible, et transmettre aux jeunes générations. Ces quelques pages, humbles et fortes, vous marqueront, ce qui n'est pas toujours vrai de certains best-sellers

.


Cet après-midi, les bénévoles du Syndicat d'élevage mulassier du Val d'Arly ont eu le plaisir de compter parmi les amateurs de crêpes, la mascotte de l'antenne Flumet-Saint-Nicolas de l'OTI. Et pour l'occasion, la musique était de la partie avec Didier Marin-Lamellet et son accordéon.


Merci à Maryse Gilard pour ces clichés.