Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog


Lucien, né en 1924 au Boule, la ferme de ses parents, avait passé sa jeunesse à Saint Nicolas la Chapelle. Puis, élève de l'école Boulle, c'est à Réau, en Seine et Marne, qu'il a exercé son métier de sculpteur-ébéniste avant de se retirer il y a quelques années à Yerres dans l'Essone. Le bois était son métier et sa passion, il aimait retrouver son coin de forêt en Morvan où il choyait arbres et abeilles. Toujours très attaché au village il y revenait fréquemment et séjournait dans sa maisonnette de Charbonnières, rencontrant dans un plaisir partagé, anciens compagnons de jeunesse et nouvelles générations pour échanger souvenirs ou nouvelles du pays. Ce jeudi 21 novembre, il a rejoint, entouré par ses enfants, sa famille, dont son frère, Léon-Robert, ancien maire, et ses amis, la terre natale après un dernier adieu en l'église St Nicolas. Cliché noir et blanc, la trentaine; cliché couleurs, en 1998 à St Nicolas, le bois encore!
jeudi 28 novembre 2013
La Mission Locale Jeunes d'Albertville-Tarentaise, crée sous l'impulsion de l’État et des collectivités locales assure l'accueil et l'accompagnement  des jeunes de 16 à 25 ans, sortis du système scolaire et qui rencontrent des difficultés pour entrer dans la vie active. Par l'accueil, l'information, l'orientation et le suivi, elle aide, garantie jeunes par exemple, les jeunes dans l'élaboration d'un parcours individualisé qui couvre de nombreux domaines: emploi, formation, santé, logement, ressources et loisirs. Élus, municipaux, communautaires, départementaux et régionaux font partie du conseil d'administration aux côtés de représentants des partenaires sociaux-économiques et des associations concernés par les problèmes des jeunes. Les administrations et l’État sont également  présents à titre consultatif.  La  Mission Locale Jeunes intervient aussi auprès des entreprises par l'information, la prescription des contrats aidés et la rencontre, jeunes-entreprises, par diverses actions. Quatre points d'accueil permanents sont ouverts aux jeunes, Albertville, Moutiers, Bourg St Maurice et Ugine. Des permanences sont tenues à Aime, Beaufort et Bozel. Dans le Haut Val d'Arly c'est l'association intercommunale, Vivre en Val d'Arly, qui est le relais de la MLJ sur le territoire des six communes de la Com'Arly. Son personnel a été formé ou est en formation pour apporter aux jeunes demandeurs toute l'information utile et les guider dans leurs démarches d'insertion professionnelle. Ce partenariat a été officialisé ce jeudi 28 novembre, par la signature dans les locaux de la rue du Mont-Blanc de la convention liant, la Mission locale jeunes, représentée par son directeur, François Gaudin, la Com'Arly et Vivre en Val d'Arly. Cette rencontre a également permis d'évoquer les particularités de la vallée et d'envisager des actions locales au cours des mois prochains. Rappelons que Vivre en Val d'Arly a son siège, rue du Mont-Blanc à Flumet et que vous pouvez contacter ses animateurs au 04 79 31 80 04 ou par courriel: vivreenvaldarly@gmail.com Sur notre cliché, François Gaudin auprès des élues communautaires et des bénévoles et permanentes de VVA.
Ce matin, après que le soleil ait apporté lumière et un peu de chaleur, des centaines d'oiseaux se sont envolés par vagues successives des frênes et hêtres dépouillés, des épicéas toujours vêtus de sombre et des mélèzes encore dorés. Ils y avaient certainement passé la nuit, halte sur leur route qui semblait les emmener vers l'Ouest. Dans le ciel, ils étaient myriades d'étoiles filantes. Pinsons des arbres, peut-être, dîtes moi si je me trompe.
Sainte Catherine d'Alexandrie, que nous fêtons le 25 de ce mois en plantant un arbre.
Sur cette image, représentée avec une roue dentée, l'un des supplices qu'elle aurait dû subir. La légende rapporte que la foudre brisa cet instrument de torture dont les éclats tuèrent ses bourreaux. Elle mourut décapitée. A Saint Nicolas la Chapelle, sa statue, retable de l'autel, Notre Dame de Toutes Grâces, la représente avec la palme du martyre et cette dernière nous cache la roue.




Ajouter une légende


Sainte Cécile a été honorée ce dimanche matin, par l'OHM qui a participé à la messe dominicale célébrée par le Père Raymond Baud en l'église St Jean-Baptiste de Megève en interprétant plusieurs titres de son répertoire. A la sortie, les musiciens ont donné une aubade sur le parvis pour le plaisir des fidèles et autres auditeurs.



jeudi 21 novembre 2013
Vers la LOZE et les matheux iront ICI.

La neige au village
Lente et calme, en grand silence,
Elle descend, se balance
Et flotte confusément,
Se balance dans le vide,
Voilant sur le ciel livide
L'église au clocher dormant.
Pas un soupir, pas un souffle,
Tout s'étouffe et s'emmitoufle
De silence recouvert...
C'est la paix froide et profonde
Qui se répand sur le monde,
La grande paix de l'hiver.
 Samedi dernier, neuf novembre, nous étions nombreux réunis autour de Jean-Luc Joseph, illustrateur de " Violon traditionnel ", ouvrage de Patrick Mazellier, tout frais sorti des presses de l'imprimeur. Avec la complicité de Bruno Bouchex et de Jean-Marc Jacquier, nous avons passé un très agréable moment voué à la musique traditionnelle toujours vivante dans nos vallées et nous avons évoqué les violoneux de nos villages qui aujourd'hui ont rejoint l'orchestre céleste. Vous avez été empêchés d'être des nôtres, vous regrettez d'avoir été absents, comme nous, nous regrettons votre absence et vous souhaitez acquérir ce livre, sachez qu'il est disponible au Savoy, le café du village. A l'occasion d'une question sur les essences de bois utilisées pour la fabrication d'un violon, j'ai cité le livre de Bernard Clavel, " L'arbre qui chante ", c'est un ouvrage pour la jeunesse et les musiciens, mélomanes et autres artistes sont de grands enfants!  Mais actuellement ce titre, lui, n'est pas disponible au Savoy!