Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

Au pied de la chaîne des Aravis, le chalet de Bogneuve.
Dimanche 28 juin, c'est à une emmontagnée peu commune que se sont livrés les colatains. A l'invitation de la municipalité ils ont rejoint le chalet communal de Bogneuve, étable neuve en patois, rénové et équipé pour retrouver sa vocation d'alpage à vaches laitières. Construit en 1907, ce chalet a abrité bien des générations d'alpagistes qui y estivaient leurs vaches et accueillaient les génisses des cultivateurs de la commune, comme l'exigeait le contrat de location. La convention avec le dernier occupant qui datait de 1963 ayant pris fin le 31 décembre 2012, la municipalité, mandat de Bruno Desmarest, présent ce dimanche, décidait de lui redonner sa vocation première et d'y installer un jeune agriculteur du village. Le premier chantier, 106 584 euros subventionné à hauteur de 48 436 euros, en 2012, fut celui de l'alimentation en eau avec la mise en place de neuf points d'abreuvement  sur l'ensemble des pâtures qui couvrent 157 hectares dont 45 encore à nettoyer et à mettre en valeur. Les travaux allaient se poursuivre durant trois ans, groupe électrogène et solaire pour 57 047 euros en 2013; maçonnerie, charpente et carrelage pour 23 648 euros en 2014 et salles de fabrication, de lavage,  séchoir, fosse à lisier, électricité, sanitaire et maçonnerie-charpente pour 75 079 euros, subventionnés à hauteur de 33 548 euros pour cette année 2015. A ces équipements, il conviendra d'ajouter la salle de traite, à la charge du nouvel alpagiste, Stéphane Bouchex. Ce dernier, au moment des prises de paroles a présenté son travail, la conduite du troupeau, la gestion de l'espace pâturé et la fabrication du reblochon qui sera la spécialité de l'alpage. Auparavant, Georges Meunier, maire, entouré de Fabrice Buisson et Jean-Claude Brun, adjoints et de plusieurs conseillers municipaux, avait souhaité la bienvenue, retracé brièvement l'historique du lieu et affirmé la volonté communale quant à son avenir. Avant le partage du verre de l'amitié, accompagné de reblochon comme il se devait et d'airs d'accordéons, Michel Ouvrier-Buffet, a apporté sont témoignage sur les trois étés, 1949-1951, qu'il a passés à Bogneuve avec ses parents, Esther et Gaston, les alpagistes de l'époque et de souligner l'évolution en quelques décennies!

Les sommes indiquées ci-dessus s'entendent, hors-taxes.

De gauche à droite, Georges Meunier, Michel Ouvrier-Buffet et Stéphane Bouchex.

De gauche à droite, Franck Couvert, Lucien Dufour, Georges Meunier, Julien Gaulandeau et Jacqueline Duffet.

L'assemblée générale de l'ADMR du Val d'Arly s'est déroulée le jeudi 25 juin, salle de la Maison familiale à Saint Nicolas la Chapelle. Les participants ont été accueillis par Georges Meunier, maire, en présence de Christiane Détraz, maire de Cohennoz et présidente de la Com'Arly et de Frédérique Leduc du Territoire Social. Cinq des six communes du territoire sur lequel exerce l'association étaient représentées par un ou plusieurs élus. Franck Couvert, directeur financier et Julien Gaulandeau, cadre de proximité, représentaient la Fédération départementale de la Savoie. Avant de passer à l'ordre du jour, Jacqueline Duffet a remercié de leur présence, personnes aidées ou familles de ces dernières, bénévoles de chaque village, aides à domicile et bien sur les élus. Le rapport d'activité pour l'année 2014 de l'association, l'une des 37 savoyardes, a fait ressortir quelques chiffres. En premier lieu, ce sont neuf bénévoles, dix aides à domicile et une assistante technique qui ont œuvré au service de 81 bénéficiaires, familles, personnes âgées, personnes handicapées ou malades. Cela représente 7 168 heures de travail et d'autre part, 2814 repas ont été livrés par le service de portage de repas. Au 31 décembre 2014 l'association comptait neuf aides à domicile, toutes en temps partiel pour un équivalent de 4,69 postes à temps plein. Ces aides à domicile ont parcouru durant cette même année 35 899 kilomètres pour assurer partout dans le Val d'Arly, en toutes saisons, leur service auprès des personnes aidées. Ce personnel a bénéficié de 224 heures de formation pour un coût de 6 549 euros. Nous en arrivons donc aux finances, présentées par Lucien Dufour, trésorier, avec un compte de résultat qui laisse apparaitre un déficit de 5 880 euros, les charges étant de 221 468 euros, en augmentation de 2,3% par rapport 2013 et les recettes s'élevant à 215 588 euros, en baisse de 1,2%. Mis au vote, ces deux rapports, d'activité et financier, ont été approuvés à l'unanimité. Avant de partager le verre de l'amitié, l'assemblée générale a renouvelé le conseil d'administration en réélisant Jacqueline Duffet et Edmond Burnet-Fauchez, sortants et en élisant, Nadine Porret et Carole Boittin, nouveaux candidats, une contribution et un engagement vivement appréciés par les responsables et applaudis par la salle.

Vendredi 26 juin dernier, c'était la fête de l'école suivie de la kermesse organisée par les parents d'élèves de Flumet. A l'issue du spectacle, chant d'ouverture d'Arly-show, rondes par les maternelles, et chants sur des thèmes divers, jeux de mots, l'eau, dont " l'Arly ", écrit par eux, pour les primaires,  donné par les enfants, les enseignantes et leurs diverses collaboratrices, de même que Marie-Pierre Ouvrier, maire, ont reçu des écoliers, fleurs et remerciements pour cette année scolaire. Pour les jeunes figurant sur la photographie ci-dessus, c'était la dernière à Flumet, à la rentrée prochaine ils rejoindront les collèges de Megève pour leurs débuts en secondaire.
 Clichés de Carole Mongellaz, ci dessus et Sylvie Rey, ci-dessous.



Dimanche matin, 28 juin, la ronde des Porsche, de toutes les générations, a enchanté les amateurs, qui n'en possèdent pas, de belles et prestigieuses voitures. Ceux qui en possèdent, de nombreux pays européens, invités par le Porsche Club des Pays de Savoie à participer à la neuvième édition de la Savoie Cup ont fait halte à la coopérative fruitière du Val d'Arly sise aux Seigneurs à Flumet. L'occasion pour les membres des équipages de goûter aux produits locaux, de mieux connaître la fabrication du reblochon et de découvrir l'économie rurale et alpestre grâce à l'Espace culturel. Les mêmes possibilités étaient offertes au public venu admirer les voitures qui allaient rejoindre Chambéry, terme de leur parcours de trois jours depuis Tignes, où était basé l'accueil de la manifestation.


 Le Val d'Arly ne produisant pas encore de vin, ces viticulteurs venaient des Marches en Savoie
mais touche locale, madame est originaire de Flumet.


Corinne Mollier présentait la gamme des produits de la Coopérative laitière.


Les sœurs Mikulski, Sara, accordéon et Laura, guitare, apportaient leurs talents et la touche musicale à l'accueil des équipages et du public.
Le soleil est là, l'eau est bonne, le plan d'eau est déjà fréquenté par les locaux et premiers estivants. Grâce à la déterminations des élus, à la diligence des entreprises et à la motivation des bénévoles peu de traces subsistent de la crue du premier mai. L'entreprise Marin de Combloux, engazonne les  derniers mètres carrés en rives du lac et sur la plaine de jeu les équipements font le bonheur de la jeunesse. L'été sera beau le long de l'Arrondine, vous y êtes attendus.

mardi 23 juin 2015


Au poste de ravitaillement à Chaucisse.

Le 13 juin dernier, les roues de l'épreuve, Roc des Alpes, passaient par Chaucisse. A l'appel de Fabrice Buisson, premier adjoint et référent de la commune pour cette manifestation treize bénévoles ont participé à la mise en place du poste de ravitaillement dans le hameau et à son fonctionnement pendant la durée de la course. Le cinq juin, les bénévoles avaient été réunis en briefing à la Clusaz. Fabrice Buisson les remercie vivement pour leur engagement et leur disponibilité.

Ci-dessous, à la Clusaz.


Clichés de Fabrice Buisson.