Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mercredi 29 septembre 2010
Une nuit dernière, la fée informatique est passée et au matin les enfants n'ont pas reconnu le grand tableau noir devenu tout blanc! Quelle joie, plus de corvée de tableau, adieu craies qui grincent et cassent, poussière, chiffons et éponges! Le nouveau tableau, lui, sait presque tout faire, il est interactif dit-on, en lien avec l'ordinateur de la maîtresse et les huit des élèves. Doué dans toutes les matières, maniant images, textes, graphiques et même parole et musique, cet écran numérique, tel est son nom, vient de s'installer dans la classe des grands à l'initiative de la municipalité et des enseignants. Ce dans le cadre de l'Ecole Numérique Rurale, initiée par le gouvernement et encadrée par l'Inspection académique. Cet équipement revient à 13850 euros, mais une autre fée est intervenue, la fée subvention, qui en a déposés 9000 dans la cassette de la commune.
Et maintenant, au tableau! Quelle est la part de la commune dans ce financement?
mardi 28 septembre 2010
Aujourd'hui en fin d'après-midi, Bruno Desmarets, maire et Nadia Ouvrier-Buffet, conseillère municipale, ont remis leurs prix aux lauréats de l'édition 2010 du concours des maisons fleuries organisé par la municipalité. Dans la catégorie, villas et maisons, Andrée et Jean-Claude Bouchex-Bellomié, le Lys Martagon, remportent le premier prix devant Antoinette Rey, la Mangine et Emma Dumax-Vorzet, Sous le Say. Michèle et Félix Ouvrier-Buffet, le Passieu, se distinguent pour les fermes en activité et Chantal et Jean-Michel Mabboux, Sous le Say, pour les habitations traditionnelles. Nathalie et Etienne Nabon, la Source, devancent, dans la catégorie, hôtels, restaurants et gîtes, Erick et Marie-Claude Clément, l'Eau-Vive, Monique et Alexandre Pillon, le Saint-Nicolas et Delphine Le Cué et William Burnet-Merlin, le Pont de Flon. Et comme la photographie le suggère, buffet et verre de l'amitié ont prolongé la rencontre.
Dimanche prochain, trois octobre, le Comice agricole ou Fête des éléveurs du Val d'Arly se déroulera dans le bourg de Flumet. Les miss locales de la race bovine, Abondance, seront présentées et affronteront le jury. A cette occasion et en amont de la manifestation, le Crédit Agricole, fidèle à ses origines, a voulu marquer son attachement au travail des agriculteurs de notre vallée. A cet effet, les responsables du Comité d'élevage de la race d'Abondance, co-organisateur de l'évènement avec l'Association Flumerane Loisirs et Culture, Nicolas Rechon-Reguet, président; Jean-Michel Marin-Lamellet, vice- président; Frédéric Marin-Cudraz, secrétaire et Stéphane Mongellaz, trésorier; ont été reçus par Olivier Perrin, directeur du bureau de Flumet et par Marie-Cécile Evêque, conseillère en charge des entreprises agricoles. En leur remettant un chèque de soutien de quatre cent euros, Olivier Perrin, qui avait excusé Colette Rigotti, présidente de la caisse locale, a souhaité perpétuer la tradition de partenariat privilégié avec le monde agricole, continuer l'accompagnement des jeunes agriculteurs qui s'isntallent et encourager et rendre hommage à toutes les femmes et à tous les hommes qui contribuent à préserver nos valeurs et notre environnement indispensables à une activité touristique équilibrée. Geste, intentions et propos vivement appréciés par les responsables qui aimeraient que nos élus les fassent également leurs. C'est autour du verre de l'amitié, permettant de poursuivre l'échange sur les problèmes de la profession, que se concluait cette cordiale rencontre.
vendredi 24 septembre 2010
Edmond Kaiser, 1914_2000, fondateur de Terre des Hommes.
La délégation Savoie de Terre des Hommes-France organise sa collecte d'automne de vêtements et textiles. Les habitants de Flumet et Saint Nicolas la Chapelle sont invités à déposer leurs sacs au garage du Pont Morand, mais attention, le local n'étant pas disponible immédiatement, les dépôts ne pourront se faire qu'à partir du mardi 5 octobre inclus et jusqu'au 12 octobre inclus, dernier délai impératif. Bien évidemment ce lieu de collecte n'est pas fermé aux habitants de La Giettaz et de Notre Dame de Bellecombe! Les habitants de Crest-Voland, sont invités, eux, à contacter leur mairie pour connaitre les modalités de ramassage sur cette commune. L'association, Terre des Hommes, remercient les participants à cette action et les municipalités qui la soutiennent.
mercredi 22 septembre 2010
Ci-dessus et ci- dessous, photographies de Vincent Malandrin.
Cliquez sur l'image.
Je remercie vivement Madame Beaumont, habitante des Ponts de Cé et fidèle à Saint Nicolas la Chapelle pour ses vacances, de la communication de ces deux documents sur mon ami Vincent Malandrin. Vincent avait aussi été séduit par notre village dès son premier séjour en tant que moniteur dans une colonie de vacances qui se tenait aux Aubriettes, une maison décidemment riche de souvenirs! Sa mort accidentelle, le dix juillet 1991, et non le treize, a mis fin au tournage du film sur St Nicolas la Chapelle qu'il avait entrepris avec plusieurs habitants. Après que la logique marchande se soit imposée, ici à St Nicolas, peut-être pourrions-nous, ses amis et autres, oeuvrer pour garder trace et mémoire de son passage.
Mon adresse courriel: eburnetfauchez@gmail.com
lundi 20 septembre 2010

En 1852, à Villefranche-de-Rouergue, après plusieurs essais de vie religieuse, elle fut amenée à faire la classe aux enfants pauvres ; ce fut l’origine d’une congrégation nouvelle - les Soeurs de la Sainte Famille. Le jour de leur fête, les saints ont un mot à nous dire: on a retenu celui-ci de notre sainte concernant la lectio divina : “Quand vous lisez, faites comme les oiseaux qui, après avoir bu, lèvent la tête, puis boivent encore”. Emilie de Rodat était fêtée ce dimanche 19, nous connaissons tous les liens qui unissent les Soeurs de la Sainte Famille et le village de Saint Nicolas la Chapelle.
Qui est donc la cible de cette meute photographique?
Ce sont Marie-Thérèse Vigne et Marcel Ouvrier-Buffet fêtant ce dimanche cinquante ans de vie commune. En 1960, en mairie et église de St Nicolas la Chapelle ils s'unissaient par les liens du mariage. Aujourd'hui après la messe d'action de grâces célébrée à Flumet, ils ont rassemblé leur famille au chalet de la Source pour partager plaisirs de la table et de la danse, les trois frères de Marcel étant des artistes du piano à bretelles! Quatre garçons, Franck, Gilles, Guy et Roland sont venus et maintenant sept petits-enfants apportent leur juvénilité, leur entrain à ce couple qui a vécu et vit toujours à Ugine. Marcel a été l'un de ces nombreux double actifs ajoutant au travail en usine l'exploitation d'une ferme où oeuvrait aussi son épouse. Marcel, né en 1936, enfant de Nanchard et Marie-Thérèse, d'origine lyonnaise, née en 1940, sont toujours fidèles à ce quartier de Saint Nicolas où ils retrouvent durant la belle saison la maison familiale, accueillante et si riche de souvenirs partagés.
Marcel et Marie-Thérèse Ouvrier-Buffet.
Quatre garçons, Franck, Gilles, Guy et Roland.
Sept petits-enfants.