Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog




Je fréquente très peu les salles de cinéma. Les films qui m'ont marqué, je les ai découverts il y a plus de 50 ans, au Ciné-Club de la caserne, la ville caserne de Baden-Oos en Allemagne. Non seulement aller au cinéma permettait d'échapper à l'appel du soir mais la programmation était de qualité et c'est dans cette salle que j'ai vu  trois de mes films cultes, M le Maudit, de Fritz Lang, La nuit du chasseur de Charles Laughton et L'ile nue de Kanéto Shindô.

En fin d'une conférence d'Agatha Christie, une jeune fille lui demande : 
- N'est-ce pas un choix étrange, Madame, pour une romancière, d'avoir épousé un spécialiste des fouilles en Orient ?
- Au contraire ! Épousez un archéologue ! C'est le seul qui vous regardera avec de plus en plus d'intérêt, au fur et à mesure que vous vieillirez.

 

Ce samedi 28 mai, la Fête du sport, organisée par Vivre en Val d'Arly a connu une belle affluence. Ouverte par un triple cross, un par catégories d'âges, elle s'est poursuivie, sous un soleil bienvenu, durant tout l'après-midi sur les berges de l'Arrondine, plan d'eau et plaine de jeux. De nombreux ateliers permettaient aux jeunes de pratiquer toute une palette d'activités sportives ou ludiques et d'évoluer sur terre, sur l'eau et dans les airs. Notons la présence des  sapeurs-pompiers du CS du Val d'Arly qui proposaient un parcours adapté aux jeunes participants et les ateliers " slackline " entre les arbres et au-dessus du plan d'eau et  cani-rando. Par ailleurs le foot-bal attirait ceux qui aiment jouer collectif.. Investissement des bénévoles et des permanents de l'association, grand nombre de jeunes sportifs et temps estival ont fait de cette édition 2016 une belle réussite.
Cliché, Sentiers du Val d'Arly.
 
Les Sentiers du Val d'Arly mènent jusqu'à la Croix du Nivolet ! Tout récemment, l'association uginoise qui porte ce nom et compte dans ses rangs quelques habitants du Haut-Val d'Arly a réalisé un beau parcours en boucle vers ce sommet chambérien, au départ de La-Féclaz, via les chalets du Sire et de Glaise. Cette association est animée par Christian Cochard, originaire de Flumet et par Jean-Pierre Pistorello.
Les Journées Européennes du Patrimoine se dérouleront les 17 et 18 septembre prochain, c'est bien loin me direz-vous, mais ainsi vous pourrez noter dès ce soir ce que les guides bénévoles de Flumet et Saint-Nicolas-la-Chapelle ont programmé au cours d'une réunion de coordination, hier, 23 mai. Ils ont retenus la journée du samedi 17 pour vous accueillir et partager la passion qu'ils portent à leurs villages. A Saint-Nicolas-la-Chapelle, Edmond Burnet-Fauchez, proposera à 10 heures, la visite de l'église baroque de Saint-Nicolas-la-Chapelle, suivie de celle, du 19ème siècle, de Chaucisse. Les deux Monuments aux Morts, répondants au thème de l'année, " Patrimoine et citoyenneté " seront également inclus dans la visite. A Flumet, Claude Gauthier et Floriane Besson-Damegon, conseillères municipales, vous guideront dans un tour du vieux bourg, qui vous fera découvrir la belle histoire de Flumet depuis nos ancêtres les Allobroges jusqu'à nos jours. Vous passerez devant les ruines du château médiéval, dans la maison-forte des, de Bieux, dans l'église, à côté des maisons suspendues, uniques en Savoie, devant la moulin à Tienne et sur le pont des Abymes. Elles vous donnent rendez-vous à 14 heures 30 devant l'Office du tourisme de Flumet, place du Mont-Blanc. Enfin, je l'ai appris ce jeudi 26 mai, la Facim, Fondation pour l'Action Culturelle Internationale en Montagne, proposera également une visite de l'église de Chaucisse, guidée par Élodie Comte-Curt, guide du patrimoine. Cette visite sera suivie d'un " mini-concert " si les autorisations requises sont accordées.

La " Revoyure " association qui regroupe autour des classes 42 et 43 de Flumet une équipe d'amis a récemment organisé un voyage en Normandie qui a permis aux participants de découvrir cette région durant six jours. Deux ont été consacrés  aux lieux  marquants de la Seconde guerre mondiale. Caen et son Mémorial qui retrace toute l'histoire de ce conflit, de ses prémices jusqu'à la fin de la guerre froide, Pegasus bridge, premier endroit libéré de France, la plage de Sword Beach à Ouistreham, troisième lieu de débarquement, ont jalonné leur parcours du premier avant la visite d'Arromanches et de son musée du débarquement, cliché  ci-dessus. Sainte-Mère-Eglise où dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, il " pleuvait " des parachutistes, la plage Utah Beach,  la Pointe du Hoc, prise d'assaut le 6 juin 1944 par les rangers du colonel Rudder et enfin le cimetière de Saint-Laurent, dominant la plage d'Omaha Beach, cimetière où reposent 9 387 soldats américains tombés pour la liberté, ont occupé le second, riche d'enseignement mémoriel et d'émotion partagée. Les voyageurs ont aussi mis à profit ce déplacement pour découvrir les plus beaux sites de Normandie, Etretat, Honfleur, Deauville, Trouville-sur-Mer, Bayeux, Villedieu-les-Poêles, Saint-Malo, Cancale et Dinard, chacune de ces cités offrant à ses visiteurs, histoire, architecture et patrimoine et savoir-faire. A la ferme de Fumichon; ils ont dégusté jus de pomme et cidre et goûté, modérément, au Calvados et autre halte verte,  le Parc naturel des marais du Cotentin, sillonnés en barge à fond plat. Et bien sur, en point d'orgue de ce séjour, le Mont-Saint-Michel et ses richesses.


Au Mont-Saint-Michel.
A Saint-Malo.

Clichés, André Perret.