Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

jeudi 29 novembre 2012
La fête sera belle, les enfants ont répété, notre photographie, avec entrain et application. Le saint évêque sera très bien accueilli le samedi huit décembre dans le village qui porte son nom. Vous allez nous dire que c'est avec deux jours de retard, mais le chemin est long de Myre en passant par Bari, la Russie, la Lorraine et autres contrées où il est très fêté. Chez nous, ce sont les parents d'élèves qui ont lancé l'invitation, à vous tous aussi adressée, ce, de 15 à 19 heures, à la Maison familiale, avec un marché de Noël et à 16 heures, un spectacle, Les merveilleux contes de la lanterne, qui précédera de peu l'arrivée tant attendue de Saint Nicolas, peut-être accompagné du Père Fouettard, mais ici, les enfants sont sages, très sages!
samedi 24 novembre 2012
Tante Ginette étant toujours en froid avec ses périphériques, je suis dans l'impossibilité d'afficher les horaires de messes sur le pôle Val d'Arly. En attendant vous pouvez les trouvez ICI.



Demain, dimanche 25 novembre, après la messe unique concélébrée en l'église de Notre Dame de Bellecombe de très nombreux paroissiens venus des treize clochers se retrouveront pour un repas en commun qui se déroulera dans la salle polyvalente toute proche et qui a été préparée dans une bonne ambiance par une équipe du Pôle Val d'Arly. Quelques clichés ont été ajoutés à la galerie, en appuyant ICI.
Camille Bibollet, premier à gauche sur la photographie, né à Chaucisse et Marcel Joly, deuxième à gauche, né à Saint Nicolas la Chapelle ont tous deux reçu la médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord, au cours de la manifestation du 11 novembre dernier. Camille Bibollet  fut incorporé au sein du 14 BCA , formé d'éléments des 7, 13 et 27 BCA et destiné à combattre en Indochine. La bataille de Diên Biên Phu changea le cours de l'histoire et le parcours du 14 BCA , dirigé alors vers la Tunisie où Camille Bibollet passa huit mois. Marcel Joly, lui a passé deux années de sa jeunesse à combattre dans l'Oranais au sein du 48 BI après quatre mois de classe à Grenoble au sein du 6 BCA. C'est en présence de Ghislaine Pernollet-Joly, adjointe, que Léon Porret, président de l'association locale des Anciens Combattants leur a remis les insignes, avec la barrette Tunisie pour l'un et la barrette Algérie pour l'autre, de cette distinction.

Tout dernièrement Vivre en Val d'Arly et le Centre social municipal d'Ugine organisaient un cycle de table ronde et conférence sur le thème : Aimer. L'Echolatain a  rencontré les participantes à la réunion qui s'est déroulée à la Maison familiale de Saint Nicolas la Chapelle. C'était donc la table ronde, carrée pour la circonstance, autour de laquelle une dizaine de personnes se sont rassemblées pour entendre le conférencier, Alain Héril, psychothérapeute, sexologue, écrivain et dont la carte de visite annonce d'autres compétences. Quelques personnes, retraitée, commerçante, sensibilisées par les annonces de VVA et des mairies, étaient venues à titre personnel, d'autres, les plus nombreuses dans le cadre de leurs professions touchant la famille, les enfants et les jeunes. Ce qui ressort de cette rencontre qui n'a pu aborder tous les aspects du vaste et complexe sujet retenu concerne tout d'abord l'accueil de l'enfant dans sa famille, les premiers contacts avec ses parents qui pour le nouveau-né passent par le toucher, par le corps, les paroles doivent être actées selon le conférencier. La survenue de la maladie, celle qui met en péril la vie de la personne touchée, a été traitée dans le deuxième volet de la discussion. L'estime de soi, le regard sur son corps sont primordiaux et peuvent être aidés par des médecines ou pratiques parallèles comme le préconise par exemple Carl Simonton dans son ouvrage, «  Guérir, envers et contre tout «. Abordant les contes de fées, le conférencier estime qu'ils aident à la construction de l 'enfant, qu'ils l'informent que l'autre, comme nous même, n'est pas parfait et ce tout au long de sa vie et qu'il est vain d'attendre la toute perfection. Le couple bien évidemment, a été l'objet d'un échange. Le couple, né du désir doit se construire sur des valeurs communes pour durer, par le dialogue souvent absent, par l'acceptation de l'autre et que celui ci est toujours en mouvement et évolue tout au long du temps. Cette intervention se déroulait en après-midi et cet horaire n'a peut-être pas permis à certains de pouvoir participer, c'est un regret exprimé ça et là et donc une remarque à retenir pour de prochaines activités de ce type.
En prenant le chemin des écoliers pour me rendre à Albertville, je me suis arrêté à Allondaz, au col de Vorger, pour prendre cette photographie, que vous pouvez retrouver sur la galerie photométéo du Dauphiné libéré, et ce soir c'est par internet que j'ai rendu visite à ce village. J'apprécie son site, simple et agréable et aussi son bulletin municipal où quelques touches d'humour aident à faire passer les consignes de civilité.
lundi 12 novembre 2012
Je vous invite vivement à regarder, avant qu'elles ne soient retirées,  en replay, les émissions de Midi en France, consacrées à la Bresse. Vous y retrouverez de nombreux lieux que nous avons visités lors de nos voyages du Foyer rural de Saint Nicolas la Chapelle. Le monastère de Brou, le parc des oiseaux des Dombes, le ferme de la Forêt à Saint Triviers de Courtes, la ferme du Sougey avec Maria Favier, le musée du Revermont et son jardin à Treffort-Cuisiat, la faïencerie de Meillonnas avec Nicole Reverdiau et bien sur la volaille, la crème, les gaudes .....
A la veille du retour en classe de leurs enfants, les parents d'élèves de Flumet ont proposé ce dimanche 11 novembre, pains et pâtisseries par eux confectionnés. La recette de cette action participera au financement des nombreuses activités sportives et culturelles liées au programme scolaire mais générant souvent un coût non négligeable pour les familles. C'est aussi dans ce cadre que l'Association des Parents d’Élèves organise le samedi 17 novembre, à 19 heures 30 à la salle polyvalente un concours de belote richement doté et accompagné d'une buvette avec pâtisserie et petite restauration.Elle vous y attend nombreux!
dimanche 11 novembre 2012


A Flumet comme à Saint Nicolas la Chapelle, la commémoration de la signature de l'Armistice aura été marquée par la participation de jeunes ou très jeunes et ce à la satisfaction des anciens combattants, élus et nombreuses personnes présentes aux cérémonies. A Flumet, ce sont quatre jeunes pompiers qui étaient au premier rang de la délégation du Centre de secours du Val d'Arly et Marie-Pierre Ouvrier, adjointe et Gaston Besson-Damegon, président des Anciens combattants, les ont vivement félicités à l'issue de la manifestation. A Saint Nicolas la Chapelle qui recevait le rassemblement cantonal, une assistance exceptionnelle a pu entendre le message de l'Union fédérale des AC lu par Océane Rimboud, collégienne et la Marseillaise interprétée par des écoliers du village conduits par Béatrice Dubonnet, directrice de l'école. Au terme de la cérémonie, présidée par Ghislaine Joly-Pernollet, adjointe et Léon Porret, président des Anciens combattants et rehaussée, comme à Flumet, par la participation de l'Echo des alpages, Marcel Joly et Camille Bibollet, recevaient des mains de Léon Porret, la médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre en Afrique du Nord, barrette Algérie. Les écoliers de St Nicolas la Chapelle qui ont aussi participé à l'appel des morts, cliché du haut et les jeunes pompiers, cliché du bas, pour voir d'autres photographies, c'est ICI.





Les cérémonies auront lieu, à 10 heures 30 à Flumet et à 12 heures 15 à Saint Nicolas la Chapelle où se déroulera le banquet cantonal des Anciens combattants au chalet de la Source.

En cette veille du 11 novembre, je vous invite à retrouver les colatains, Morts pour la France durant la Grande guerre, en allant ICI. et de cette page à remonter le mémorial en cliquant sur le libellé, Mémoire des hommes.

Je vous invite aussi à visiter le site Chemin des Dames.
C'est une première pour les sapeurs-pompiers du Val d'Arly, leur parc automobile a reçu deux véhicules neufs. Jusqu'à ce jour, ils intervenaient avec des engins qui avaient fait leurs classes dans d'autres centres plus importants et c'est avec une réelle satisfaction que le major Nicolas Gerfaud-Valentin, chef du centre de secours et son adjoint, l'adjudant-chef Jean-Claude Rimboud ont réceptionné un VLTT, Véhicule Léger Tout Terrain, de marque Land Rover, l'ancien accusait 17 ans d'âge, appelé à intervenir lors des accidents en montagne ou forêt et un VTU, Véhicule Toutes Utilités, de marque Renault et qui prend la relève d'un fourgon âgé de 26 automnes. Une dotation bienvenue pour les pompiers volontaires du Haut Val d'Arly qui depuis leur centre sis à Saint Nicolas la Chapelle sont de plus en plus sollicités pour de nombreuses et très diverses interventions.
L'Odyssée de l'accordéon 2012 a achevé son parcours en Val d'Arly ce dimanche quatre novembre par un thé dansant donné à la salle polyvalente de Flumet. Didier Couturier, à l'accordéon ou au clavier électronique, et son batteur ont, avec un répertoire varié, entrainé les nombreux danseurs présents sur un rythme soutenu et ainsi conclu ces trois jours non-stop consacrés à l'accordéon sous tous ses aspects, toutes ses possibilités et richesses, une découverte pour une grande partie du public qui a répondu présent aux nombreuses manifestations figurant au programme.
samedi 3 novembre 2012
Jeudi huit novembre, à 16 heures 30 à la Maison familiale de Saint Nicolas la Chapelle, Vivre en Val d'Arly propose une table ronde portant sur le thème " d'aimer " et animée par Alain Héril, psychothérapeute, sexologue, superviseur ! ?, formateur et écrivain. Voici comment la chose nous est présentée: " Il y a mille façons de ressentir et  d'exprimer l'amour. Nos peurs et nos blessures peuvent l'entraver, le flétrir, le gâcher. Dans bien des cas, la flèche de Cupidon ne suffit plus: un véritable travail d’introspection est indispensable pour déclencher en soi le moteur du changement. Nous cherchons alors dans nos relations passées, amoureuses ou familiales, les origines de notre comportement amoureux. Parfois, nous ne trouvons pas la cause de nos échecs, mais il suffit d'apprendre à mieux se connaitre soi-même et à s'aimer, pour expérimenter l'amour, le vrai, tout simplement. " Ce rendez-vous, amoureux !?, est gratuit et ouvert à tous et à toutes, bien évidemment! Il est aussi organisé en partenariat avec le centre social d'Ugine.
 Une salle bien garnie a accueilli, hier à 15 heures, à Notre Dame de Bellecombe, Jean-Michel Sonnerat et Jérémie Buirette qui ouvraient l'Odyssée de l'accordéon 2012 par un concert consacré à la chanson française. Un programme réjouissant pour les huit pensionnaires de la maison de retraite Marin-Lamellet qui au premier rang se sont retrouvés au temps de leurs jeunesse et vie active avec chanteurs et chanteuses dont ils étaient admirateurs, aujourd'hui, on prononce fans, écoutés sur le poste de TSF et plus récemment à la télévision. Une après-midi bien trop courte pour ces anciens qui remercient leurs accompagnantes et applaudissent très fort les deux sympathiques et talentueux virtuoses du piano à bretelle qui leur ont fait remonter le temps.
Dans cette nouvelle série je vous propose quelques papiers, demandés par des publications locales et non publiés pour de multiples et certainement bonnes  raisons! Nous plongeons la main dans la corbeille et trouvons ce papier à destination du bulletin municipal de Crest-Voland:

L'ADMR du Val d'Arly.

Autrefois, Crest-Voland, si l'on croit les voisins, était le pays de la belle avoine et des belles filles ! Aujourd'hui, les filles y sont toujours jolies mais l'avoine disparue ce sont les bénévoles de l'ADMR du Val d'Arly qui y poussent ! Le premier président de cette association fut Bernard Marin-Lamellet et à ce jour le bureau peut presque s'y réunir au complet : Jacqueline Duffet, présidente ; Louis Mollier, vice-président et Lucien Dufour, trésorier. Plus sérieusement, cette association qui œuvre dans tout le Haut Val d'Arly est très présente auprès de nos anciens pour les aider dans la vie de tous les jours, au matériel comme au moral. A Crest-Voland, en 2011, ce sont neuf personnes qui ont été aidées par les aides à domiciles, ce qui représente en heures, douze pour cent des interventions sur l'ensemble du territoire du Haut Val d'Arly. A ces prestations à domicile s'ajoute le service de portage de repas qui a, pour cette même année 2011, assuré 2692 repas livrés dans tout le secteur concerné. L'ADMR, c'est tout un réseau, aides à domicile et bénévoles, qui s'efforce d'être au plus proche des personnes âgées et éventuellement des familles. L'aide financière des communes, de la communauté de communes, Com'Arly, lui est très précieuse comme l'est aussi le soutien que chacun peut lui manifester, ne serait ce que par un mot d'encouragement et sachez aussi que vous pouvez appeler l'ADMR au 04 79 31 89 96, la meilleure écoute vous attend.

On lui a préféré un texte beaucoup plus technique et pratique, à lire ICI, en allant à la page 49.
jeudi 1 novembre 2012

Vendredi 26 octobre dernier, les élèves de la classe, CE2, CM1&2 de Flumet accompagnés de leurs camarades de Notre Dame de Bellecombe ont, en une journée, voyagé à travers le monde entier, mieux que Jules Verne! Première escale aux pays des Touaregs grâce à la prestation du groupe franco-touareg, Imidiwen, photographie de droite, puis visite de Djibouti, transplanté pour l'occasion dans l'enceinte de la cité scolaire Jean Moulin. Après l'arrêt buffet, envol pour la Sibérie où sous la yourte ils ont rencontré, à travers divers récits, le peuple des Nénets. D'autres pays se sont succédés par la suite, présentés par d'autres écoles participantes à l'opération," Vivre en montagne, ici et ailleurs ", initiée par Éric Rousseau, inspecteur de l’Éducation nationale et pour leur part, par le truchement d'un montage vidéo par eux réalisé, c'est vers l'Islande qu'ils ont emmenés le jeune public rassemblé ce jour là au Grand Bivouac d'Albertville. De Flumet à Albertville et retour, quelques dizaine de kilomètres pour faire le tour de la planète, dépaysant, ont-ils conclu!