Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

lundi 31 janvier 2011
Cette icône orthodoxe représente Sainte Véronique fêtée le quatre février par les catholiques et le quatre octobre par les orthodoxes. Elle est la patronne des photographes, la légende dit qu'elle tendit son voile au Christ lors du chemin de croix, qui s'épongea avec et le lui rendit, son visage étant imprimé sur ce linge. Je vous invite toujours à appuyer ici.
dimanche 30 janvier 2011
Ce sont les locaux du Ski-Club Flumet-St Nicolas la Chapelle, présidé par Alain Morillon, qui ont emporté le challenge Lucien Grosset-Grange mis en jeu ce matin sur la piste des Evettes, dans le cadre du Grand Prix de Flumet qui a rassemblé de nombreux concurrents. April Bramley de Crest-Voland se classe première devant Justine Grosset de Flumet et Emeline Fasolato du Ski-Club d'Aix les Bains dans la catégorie minimes. Chez les minimes garçons, c'est Pierrick Dussuchal de Crest-Voland qui devance David Tourniaire du Ski-Club de Chambéry et Robin Marin- Cudraz de Saint Nicolas la Chapelle. Christine Ledoux de Flumet se classe première cadette devant Mégane Caen et Marie Brun, toutes deux de l'ASPTT d'Annecy. Nicolas Thuaz, de Praz sur Arly est le meilleur cadet en devançant Ludovic Varet de Seythenex et Corentin Rossat-Mignod de Flumet. Noémie Ledoux et Mélodie Ouvrier-Buffet de Flumet l'emportent sur Louise Barberis du Ski-Club du Mont Charvin chez les juniors filles. Les junior garçons voient la victoire du local Aurélien Ouvrier-Buffet suivi de Bastien Combaz des Saisies et Clément Pérez de l'ASPTT d'Annecy. Marlène Billaut de Manigod est première sénior chez les filles suivie par Carole Benoit de Sevrier. Chez les garçons se sont Mathieu Rey de Flumet, Pierre Mermillod-Blondin de Manigod et Yannick Mollier-Camus de Notre Dame de Bellecombe qui montent sur le podium. Jean-François Rey de Flumet , David Bibier-Cocatrix de Megève et Cédric Ouvrier-Buffet de Flumet sont les meilleurs chez les masters. Pour feuilleter l'album-photo appuyez ici.
samedi 29 janvier 2011
Je vous propose quelques lignes extraites de, Célébration de la neige, un texte de Suzy Morel, édité par Robert Morel, en 1968 dans sa merveilleuse collection des Célébrations. Je cite " Au village montagnard, on la connaît de vielle date. Des pactes avec elle, on en fait chaque année, qu'elle respecte ou ne respecte pas. L'oignon a sept pelures, le froid sera le temps qui dure ou Canards qui volent haut dans l'air annoncent neiges de l'hiver! On l'attend de pied ferme. Dès novembre, parfois en octobre - on arrache les pommes de terre - elle est là. Après quelques hésitations, des reculs, des remords, des retours, elle s'installe. Elle tombe encore en avril, en mai, sur les premières salades, sur les cerisiers en fleurs. En mai, en juin, sur les radis, sur le foin. En juillet sur les choux, sur les fraises. En août sur le seigle mûr. En septembre sur les pommiers. Et voilà octobre, les pommes de terre, elle boucle la boucle. ".
vendredi 28 janvier 2011
Cet après-midi une grande animation régnait sur la place des Trois Rois, un camion de régie et de nombreux minibus l'occupaient en grande partie. Des scènes du prochain film d' Oliver Parker, Johnny English Reborn, allaient être tournées dans le village et ses alentours, malheureusement sans l'acteur principal, Rowan Atkinson que tout le monde connait pour son interprétation de Mister Bean. En l'absence de la vedette, c'est une superbe Rolls Royce qui attirait les regards des passants et des curieux attirés par cette activité inhabituelle en ce lieu. Vers vingt heures le plateau s'était déplacé au Viviers sur la commune de St Nicolas la Chapelle, mais les photographies étant interdites lors du tournage je ne puis vous en proposer. Il nous reste à attendre la sortie du film prévue officiellement pour le 29 juin prochain, cependant une personne de l'équipe que j'ai pu approcher pense qu'il faudra patienter la fin d'année 2011. Pour feuilleter l'album photo, appuyez ici.

Après quelques semaines de travail les enfants qui ont suivi l'atelier théâtre De Vivre en Val d'Arly ont offert un premier aperçu de leurs talents devant un public familial. Le spectacle a été écrit par les enfants avec l'aide de Virginie Guichard et qui a également inculqué aux jeunes acteurs les premiers apprentissages de l'art dramatique. Tous ce sont montrés excellents dans cette première représentation vivement applaudie et qui sera certainement suivie d'autres séances ouvertes à un public élargi quand la petite troupe se sera aguerrie. Pour feuilleter l'album-photo, appuyez ici.
Une grande tristesse a gagné la vallée à l'annonce de la disparition de Michèle Burnet-Merlin alors qu'elle accompagnait les écoliers de Flumet en sortie de ski. Michèle est morte en plein exercice de son bénévolat auprès des jeunes de Flumet ou St Nicolas la Chapelle, " dame de cœur, partie trop vite en faisant ce qu'elle aimait ", pour reprendre le mot des parents d'élèves de Flumet, très touchés et bouleversés. Pour Michèle, née en 1946 au sein de la grande famille de Fernande et Pierre Rey à la Cour, l'engagement au service des autres n'était pas un vain mot. Accompagnatrice des écoliers, de Flumet et St Nicolas la Chapelle lors des sorties et classes de découvertes, bibliothèque municipale, Moulin à Tienne, CCAS, elle avait aussi participé au conseil municipal de Flumet et tout dernièrement avait intégré l'équipe animatrice de l'ADMR du Val d'Arly. Tous ces actions ont été mises en valeurs lors de la messe de sépulture qui a réuni autour de sa famille une nombreuse assistance partageant sa peine et apportant le soutien de tous ceux qui ont bénéficié des engagements de la disparue. Pour feuilleter l'album-photo, appuyez ici.
Après de longues années de lutte contre la maladie, Noël Chareyron, né en 1930, s'est éteint chez lui entouré de sa famille. Originaire d'Ugine, Noël Chareyron a exercé pendant plus de trente ans son métier d'instituteur à St Nicolas la Chapelle, où il s' était marié et avait construit. Son enseignement aura permis à plusieurs générations de colatains de bénéficier d'un très bon niveau lors de leur entrée en sixième ou de leur fin de scolarité avec le certificat d'études primaires. Héritier des hussards noirs de la République, son souvenir restera très fort dans la mémoire de ses élèves comme en témoignent, Marcel: " C'est grâce à ses conseils et son appui que je me suis lancé dans des études assez longues, fait assez rare en ce temps là " ou François: " Il avait semé dans nos jeunes esprits non seulement un embryon de savoir mais aussi des valeurs morales ... ". Bruno souligne la " grande culture de cet homme exceptionnel ". Fidèle à ses engagements philosophiques il n'avait pas, la retraite venue, quitté le monde de l'école et avait assuré les fonctions, dont il avait l'honorariat, de Délégué Départemental de l'Éducation Nationale à Flumet et à Saint Nicolas la Chapelle. A St Nicolas, il fut le dernier à joindre à sa mission enseignante le secrétariat de mairie rurale, lors de son départ il fit remarquer que le village ne perdait pas au change: " une sémillante secrétaire succédait à un vieux grognon! ". Mycologue, grand lecteur, amateur de jeux de société, de voyages et de randonnées, ses années de retraite lui auront permis de rester très présent dans la vie locale. A son épouse Mireille, à ses enfants, Frédéric, François, Nataline et leurs familles, à tous ses proches, je fais part de ma sympathie amicale et leurs présente mes vives condoléances...... Les témoignages de Marcel Burnet-Fauchez: " Je suis triste d'apprendre le décès de Noël Chareyron. J'ai connu son entrée en fonction à l'école de St Nicolas, lors de mon passage à la " grande classe " comme on disait à l'époque. C'est grâce à ses conseils et son appui que je me suis lancé dans des études assez longues, fait assez rare en ce temps là. Sincères condoléances à sa famille. De François Gerfaud-Valentin: " Comme tous les enfants de St Nicolas, j'ai été très ému du décès de notre Maître d'école. Il avait semé dans nos jeunes esprits non seulement un embryon de savoir, mais aussi des valeurs morales dont chacun continue de profiter à la mesure de ses moyens. Je partage la peine de sa famille et de tout le village. " et de Bruno Théron: " C'est une partie de ma jeunesse et de mon enfance qui est partie avec Noël. Je garderai toujours en souvenir les belles ballades et la grande culture de cet homme exceptionnel. Pour feuilleter l'album-photo, appuyez ici.
jeudi 27 janvier 2011
Devant l'intérêt manifesté cet hiver pour les visites improvisées de notre église baroque je propose durant toute cette saison un rendez-vous hebdomadaire, le mardi à 17 heures 45. La visite demande environ une heure selon votre curiosité et votre patience! Construit en 1774-1776 sur l'emplacement d'une ancienne église qui menaçait ruine le sanctuaire actuel est l'œuvre des piémontais Jacquet et Ferrari, nous faisions alors partie du royaume de Piémont-Sardaigne sur lequel régnait la famille de Savoie. Sous ses allures de solide et élégante montagnarde notre église abrite trois merveilleux retables réalisés par Gilardi et Molino, sculpteurs originaires du Val Sésia, en Piémont, berceau de nombreux artistes qui ont œuvré dans nos vallées. Depuis plus de quarante ans la communauté colataine s'investit pleinement, paroisse et commune, pour maintenir ce patrimoine , restauration et travaux se sont succédés au fil des ans, toit de tavaillons, clocher à double lanternon et double dôme, retables, orgues, peinture des murs et fresques de la voûte et consolidation des assises. Je vous invite donc à partager ce que je sais de cette belle histoire. Pour feuilleter l'album-photo, appuyez ici.
samedi 22 janvier 2011
Photographie capturée sur La Provence.com Vous pouvez cliquer sur l'image pour visionner une vidéo.
Serge Fiorio, le peintre paysan de Montjustin nous avait ouvert sa porte, à Marie-Thérèse et moi, il y a plus de vingt ans. L'horloge qui comptait le temps dans sa cuisine s'est elle aussi arrêtée ce onze janvier dernier? Cette disparition vient après celle Jules Mougin en novembre dernier et de Bernard Clavel un mois plus tôt. Lucienne Desnoues qui vivait également à Montjustin, elle, les avait devancés en 2004. Je vous les cite tous, les documents ci-dessous vous diront les liens tissés entre eux et un peu avec moi.
Lettre de Serge Fiorio.
Dédicaces de Luciennes Desnoues.
Lettre de Bernard Clavel.
Lettre de Jules Mougin. * Lucienne Desnoues, ** Bernard Clavel, *** Serge Fiorio, **** Pierre Lieutaghi.
Guy, lors de la soirée, Stalande, le 23 décembre 2007 à la patinoire de Megève. Photographies CCZ.
Document retiré à la demande de l'un de mes lecteurs.
Ci-dessus, extrait de la Répet, le journal de l'OHM.
Victime d'un malaise cardiaque, Guy Marin-Pache, l'un des vétérans de l'OHM s'est éteint hier soir, vendredi 21 janvier. Guy que j'avais toujours plaisir à rencontrer en marge des manifestions musicales était aussi un conteur apprécié lors réunions conviviales des musiciens. La sépulture de Guy sera célébrée, mardi 25 janvier, à 10 heures, en l'église Saint Jean-Baptiste de Megève.
jeudi 20 janvier 2011

Michel, né en décembre 1939 a nous a quitté récemment, victime d'un infarctus. Artisan peintre il était aussi moniteur de ski et avait dirigé quelques années l'ESF de Flumet-St Nicolas. Aussi, nombreux étaient ses collègues pour l'accompagner lors de l'adieu célébré en l'église paroissiale et entourer son épouse Jacqueline, ses fils, Patrice, Thierry, Eric, son frère Christian et leurs familles. Devant la nombreuse assistance le Père Jean Duval a souligné la droiture, la franchise du disparu, « Si Michel aimait le slalom sur les pistes, dans la vie il voulait et pratiquait la rectitude! ». C'est bien l'image que garderont de lui tous ses amis du village et de la vallée.

mercredi 19 janvier 2011
Le groupe patois se retrouvait chez Lucie et Francis à Riondet.
Lucie allait avoir quatre vingt dix ans en avril prochain, son sourire et sa bonne humeur se sont éteints dernièrement à l'hôpital de Sallanches après quelques jours d'hospitalisation. Son sourire, sa bonne humeur et son accueil toujours chaleureux malgré les aléas de la vie resteront vivants dans la mémoire de tous ceux qui l'ont côtoyée. Lucie participait à de nombreuses activités, équipe liturgique, Mouvement Chrétien des Retraités, Foyer Rural dont elle avait accueilli les patoisants, cantine scolaire hivernale des années cinquante. Plus jeune elle contribuait aux fêtes du village comme nous le montre la photographie en noir et blanc ci-dessus. Née Fabry, Lucie avait épousé Francis Pellissier, le 11 juin 1942 et Denise et Hélène étaient venues agrandir leur foyer à la ferme de Riondet qu'elle avait du quitter il y a quelques mois pour entrer à la maison de retraite de Flumet.
lundi 17 janvier 2011
La saison est propice aux rencontres amicales et les amateurs de cartes, tarot et belote, aiment chaque mercredi, dès 13 heures 30, se réunir au centre social de Flumet, route des Aravis. La salle est chauffée et grande, l'ambiance chaleureuse, les habitués seraient heureux d'accueillir de nouveaux joueurs. Il n'y a aucunes conditions d'âge ou de résidence, seule la bonne humeur est exigée à l'entrée!
dimanche 16 janvier 2011
Une joyeuse ambiance a régné ce vendredi soir, 14 janvier dans les locaux de Vivre en Val d'Arly. Autour de Jean-Nicolas Ledoux, président, bénévoles et permanents de l'association ont partagé la galette et le pot de l'amitié, apportés me suis-je laissé dire par un petit chaperon rouge. Dorothée Bochet a été la reine de la soirée, c'est elle qui jusqu'à ce jour comptait l'or de l'association et elle en a été vivement remerciée à l'occasion de son départ vers d'autres horizons. Jean Ligouzat, autre roi également remercié au cours de cette rencontre n'a pas apporté, myrrhe ou encens mais du bois qui sous ses mains expertes a été changé en meubles qui équipent désormais les locaux de la rue du Mont-Blanc à Flumet.
vendredi 14 janvier 2011
Sur le POST: http://www.lepost.fr/article/2011/01/13/2369202_agenda-europa- la-commission-europeenne-oublie-les-chretiens.htm Sur la CROIX: http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=2452060&rubId=4078 Sur 2424 actualité: http://www.2424actu.fr/actualite-internationale/bruxelles-l-agenda-europeen-oublie-toutes-les-fetes-chretiennes-1990966/#read-1990966 Sur le blog de Philippe Juvin, député européen, UMP: http://www.philippejuvin.fr/ Sur la Tribune de Genève: http://www.tdg.ch/agenda-europeen-oublie-fetes-chretiennes-coup-gueule-france-2011-01-12 Je note que le porte parole de la commission, Frédéric Vincent, persiste en parlant de fériés et non de fêtes chrétiennes, à Bruxelles le mot est-il tabou?
Un message de Philippe Juvin.

Cher Monsieur,

J'ai bien reçu votre email et vous remercie de l'intérêt que vous témoignez pour les débats sur la scène européenne. J'ai visité votre blog dont le contenu est riche et diversifié.

J'ai été l'un des premiers députés européens, aux côtés de ma collègue Mme Constance Le Grip, à prendre position et à dénoncer l'absence de référence aux fêtes chrétiennes dans l'agenda produit par le cabinet du Commissaire Dalli. Je vous fais parvenir pour votre information mon communiqué de presse sur la question. J'ai ainsi demandé le retrait des agendas distribués en plus de trois millions d'exemplaires et appelé la Commission à formuler des excuses au nom des deux mille ans d'histoire qui ont fait l'Europe.

En espérant avoir répondu à vos attentes,

Cordialement,

Philippe JUVIN

Maire de La Garenne-Colombes

Député au Parlement européen

jeudi 13 janvier 2011
La soirée s'est déroulée dans l'ombre de deux disparus, Michel Pellissier, ancien directeur de l'ESF de Flumet-St Nicolas, sépulturé le matin même et Michèle Burnet-Merlin, ancienne conseillère municipale, décédée dans la matinée alors qu'elle accompagnait les écoliers au cours d'une sortie de ski. Pierre Ouvrier-Buffet a salué avec émotion leur mémoire et leur engagement au service de la collectivité avant de présenter ses vœux et ceux de toute l'équipe municipale. En retraçant les actions de l'année écoulée il a remercié tous les acteurs qui ont participé a l'amélioration de la vie du village et au rayonnement de la station. Il a aussi évoqué l'avenir marqué par la mise en route de l'intercommunalité et l'arrivée de nombreuses réformes en souhaitant, avant de convier à partager le verre de l'amitié, que demeure l'esprit de solidarité et de bien vivre ensemble.