Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog


Cette animation me rappelle mes arrivées, avec ma petite voiture jaune, à une ferme de mon village dont les propriétaires recueillaient les restes alimentaires d'une collectivité voisine. Ces restes étaient entreposés dans une grande poubelle sans couvercle et c'était non pas un chat mais une gerbe de chats, surpris au cours de leur festin, qui jaillissait à mon approche, tel les sauterelles dans la chanson d'Yves Montant, La bicyclette.


Dimanche 28 août les membres de l'association, Art et Culture en Arly, se sont réunis en assemblée générale ordinaire, préau de l'école du village. Patrick Saint-Pierre, président, a dans son mot d'accueil remercié les élus présents, Georges Meunier, maire de Saint-Nicolas-la-Chapelle; Marie-Claude Ansanay-Alex, ajointe au maire de Flumet, et également, l'un et l'autre, vices-président de la Com'Arly; et Claude Gauthier, conseillère municipale de Flumet. Après le succès populaire et qualitatif du Festi'Val d'Arly clos la veille, l'ambiance était à l'optimisme et les rapports, moral par le président et financier, par Armelle Perrin, trésorière, ont été adoptés à l'unanimité. Au secrétariat, Clément Sermondadaz, éloigné par ses études, cède la place à Xavier Fisson. Les débats qui ont suivis, modérés par Xavier Fisson, ont porté sur les projets sur lesquels nous reviendrons, sur les relations avec les communes et la Com'Arly, la paroisse Sainte-Anne d'Arly_Montjoie et ses communautés locales et les commune et paroisse d'Ugine et celles avec les Balcons du Mont-Blanc, Vivre en Val d'Arly et d'autres partenaires locaux. Si le bilan est globalement positif, il reste à aplanir quelques difficultés et à obtenir des soutiens plus engagés pour assurer la pérennité de l'association et de ses activités musicales et  artistiques dans la vallée. Les militants réunis ce dimanche matin vont s'y employer.

 De gauche à droite: Armelle Perrin, trésorière; Françoise Bonneville, vice-présidente et Patrick Saint-Pierre, président d'ACA.

 Le coin des élus:
Georges Meunier, Marie-Clude Ansanay-Alex et Claude Gauthier.

Hier, lundi 29 août, les membres du jury départemental des maisons fleuries  ont visité et noté les chalets, fermes, maisons et commerces préalablement sélectionnés par une commission locale. Ils étaient guidés dans leur déambulation studieuse par Marie-Pierre Ouvrier, maire et Claude Gauthier, conseillère municipale. Le relevé de notes est attendu avec impatience par les doigts verts du village.

Cliché de Xavier Fisson.
L'ultime concert du Festi'Val d'Arly a répondu à toutes les attentes du public par la qualité de l’interprétation  de deux œuvres majeures, le concerto pour clarinette et orchestre de Jean Françaix et la Symphonie héroïque de Ludwig van Beethoven  par l'orchestre du COGE sous la direction d'Aurélien Azan Zielinski. Dans le concerto, Renaud Guy-Rousseau, clarinette basse solo de l'Orchestre National de France, a talentueusement servi cette pièce pour virtuose, ce dans une symbiose totale avec l'ensemble des musiciens et de leur chef, complicité rare qui a ajouté une couleur particulière à  l'enchantement dans lequel le public était plongé. La troisième symphonie de Beethoven , œuvre innovante et de rupture, a ensuite déroulé ses mouvements dont la poignante marche funèbre et là encore les jeunes musiciens du COGE et les solistes ont captivé les auditeurs, les enfermant un temps, hors du temps, un état bien difficile à quitter et que l'on prolonge par des applaudissements, ovations et rappels.
dimanche 28 août 2016
De gauche à droite, Patrick Saint-Pierre, président d'ACA; Armelle Perrin, trésorière d'ACA; Gérard Jond-Nécand, contributeur de l'exposition, Priscille Gavalda-Naud, Clément Sermondadaz, secrétaire d'ACA; Françoise Bonneville, vice-présidente d'ACA et Kurt Nagel, contributeur de l'exposition.

Deux jours après sa grande sœur, artistique, l'exposition thématique sur l'eau en Val d'Arly, a fermé ses portes après sept semaines d'ouverture au public. Les responsables d'Art et Culture en Arly, association organisatrice ont procédé à deux opérations. En premier lieu, dans le cadre du concours des peintres, le dépouillement du vote du public. Sur 923 visiteurs, 183 ont glissé un bulletin dans l'urne et c'est choisi par 39 d'entre eux que Bernard Aurégan, de Cran-Gevrier, l'emporte avec sa " Fontaine et clocher du village ". D'autre part, la tombola mettant en jeu le tableau, prix du jury 2015 et œuvre de Babeth Socquet-Milleret, l'a attribué à Priscille Galvada-Naud des Balcons du Mont-Blanc. Ainsi s'achève au village, une saison estivale, riche d'activités artistiques et musicales et incitant à les reconduire l'année prochaine.


Nous étions une dizaine de randonneurs des Sentiers du Val d'Arly pour faire cette magnifique marche en Haute Maurienne. Avec un départ au pied du barrage de Plan d'Amont nous sommes montés sur la rive droite du barrage jusqu'au pont de la Sétéria véritable aiguillage qui peut vous diriger vers les plus beaux sommets du parc de la Vanoise (le Rateau d'Aussois, le Pic du grand Roc, La pointe de l'Echelle, le Col de la Masse, le col d'Aussois, la Dent Parrachée et bien d'autres encore). Pour nous ce fut direction la Dent Parrachée en passant d'abord au Refuge de la Tournache puis le refuge de la Dent Parrachée avant d'arriver au Plan de la Gorma et terminer au petit lac du Génépi à quelques encablures du pic de même nom. Nous avons pris notre repas près de ce lac avec comme spectacle deux familles de bouquetins accompagnées de leurs bébés. Le retour tout d'abord par le même chemin et après un arrêt boisson au Refuge de la Dent Parrachée, nous sommes remontés vers le refuge du Fond d'Aussois jusqu'à la Chapelle de Notre Dame des Anges et reprendre la direction du parking. Nous avons parcourus environ 19 km et 1100 m de dénivelé pour tous nous retrouver à Aussois devant un verre de réconfort.


Texte et clichés de Christian Cochard.
 Les Avouilles autour de leur présidente, en bleu ciel, Renée Sallansonnet.

Tout les deux ans le club de patchwork, Les Avouilles, propose une présentation des œuvres collectives ou personnelles de ses membres et à cette occasion les murs de la salle polyvalente de Flumet explosent de couleurs et de formes. Cette exposition qui sera ouverte tous les jours, de 14 heures 30 à 18 heures 30, jusqu'au 04 septembre, a été inaugurée ce samedi 27 août en présence de Marie-Pierre Ouvrier, maire de Flumet, de son adjointe, Marie-Claude Ansanay-Alex et de Claude Gauthier, conseillère municipale. Les conseillers municipaux, Laurence Ancenay de Notre-Dame-de-Bellecombe et Jean-Louis Ainoz de Crest-Voland représentaient leurs communes respectives et Georges Meunier, maire de Saint-Nicolas-la-Chapelle, s'était excusé. La présidente du club, Renée Sallansonnet les a vivement remerciés pour l’intérêt qu'ils portent à cette activité associative et rappelé qu'une tombola solidaire, dont l'enjeu est un magnifique patchwork  réalisé à plusieurs mains, était proposée aux visiteurs, la recette en sera remise à l'association, Oriane, qui aide les enfants hospitalisés et leurs familles. Beauté et solidarité, deux excellentes raisons de vous rendre à cette exposition artistique.


Cliché Patrick Saint-Pierre. 

Jeudi 25 août, les enfants du centre aéré, Lou Croué, ont reçu un orchestre au grand complet, celui du COGE, Chœur et Orchestres des Grandes Écoles, conduit par son chef Aurélien Azan Zielinski. Chaque musicien a présenté son instrument, les percussions ont eu beaucoup de succès, avant que la formation n'interprète quelques pièces pour clore cette rencontre.

 Clichés de VVA.


Fête du don et du partage, Gratiféria se déroulera le dimanche 11 septembre à La-Giettaz. Dès 14 heures, braderie gratuite, apportez ce qui ne vous sert plus et partez avec ce qui vous plait. Disco soupe, apportez vos légumes, épluchage à 16 heures. Ateliers pratiques, partageons nos compétences, en travaux d'aiguilles, en réparation d'objet bois, en confection de produits d'entretien et en brico-déco.Ateliers créatifs et jeux de kermesse, conte collectif, origami et défi de la Ressourcerie. Dès 18 heures, scène ouverte, si c'était vous l'artiste ? Barbecue, soupe et repas, apportez un plat à partager, apportez votre viande pour la faire griller.
vendredi 26 août 2016
Texte et cliché de Christian Cochard.


Aujourd'hui, les Sentiers du Val d'Arly ont de nouveau été mandatés par le conseil Départemental pour faire l'audit d'un sentier en Maurienne. Éliane, Christian et Jean Pierre sont donc partis du col de la Croix de Fer pour aller au glacier de l’Étendard. Démarrant dès 6 h 30 le matin à la fraiche, la partie la plus raide jusqu'au refuge de l’Étendard a donc été faite avant l'arrivée du soleil , ce dernier nous rejoignant dès le Lac Bramant où les premiers pêcheurs étaient déjà présents. Ensuite le lac Blanc, le lac Gris pour arriver sur le glacier qui comme tous les autres a fortement reculé. Comme nous sommes monté du côté droit des lacs, le retour se fit par le côté gauche pour arriver après une bonne grimpette  au ol Nord des Lacs. Ce fut le moment pour prendre un repas hors sac bien mérité. Petite variante pour la descente pour rejoindre le Carrelet et passer sous les aiguilles Barrioz, du Grand Perron et du Man. L'arrivée au col de la Croix de Fer en passant au dessus du lac Potron qui fut notre dernière difficulté. Ce sentier est bien balisé et très bien entretenu. Les marcheurs savoyards peuvent donc l'emprunter sans soucis.


Avec la participation de quatorze artistes et de 923 visiteurs pour 41 jours d'ouverture, l'exposition artistique colataine améliore à nouveau sa fréquentation et son renom dans la région. Au cours de la verrée qui a conclu la manifestation, Jean-Pierre Socquet-Juglard, organisateur et Georges Meunier, maire, ont dit leur satisfaction et remercié les artistes et les bénévoles qui ont assuré l'accueil durant tout l'été. La tombola a désigné Claudie Rixte, de Taulignan dans la Drôme comme gagnante du tableau offert par Martine Batia, une fidèle exposante. Forts de ce succès, tous se sont donné rendez-vous en juillet 2017.











Treize des quatorze artistes réunis auprès de Georges Meunier, à droite, maire de Saint-Nicolas-la-Chapelle.