Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog




Texte et clichés de Christian Cochrd.

Nous étions un groupe de 15 pour faire cette randonnée dans le massif des Belledonnes, côté Maurienne. Départ en groupe espacés pour respecter les consignes sanitaires depuis le parking des Teppes Vertes au-dessus de Saint-Georges-d'Hurtières. Nous sommes d'abord passés au refuge de la Jasse et pour info en langue savoyarde, la Jasse signifiait un enclos ou un parc pour permettre  aux moutons de dormir la nuit . Ensuite direction le col du Champet à cheval sur la vallée de la Maurienne et celle de la Rochette. L'attaque des crêtes du Mollard pour rejoindre le sommet du Grand Chat fut au début très raide mais une fois sur la crête ce ne fut que du bonheur. A notre droite le Granier, la Combe de Savoie, la croix du Nivolet et au fond la dent du Chat, en regardant à notre gauche toute la vallée de la Maurienne qui était dominée par le pic de la Lauzière. En face de nous la croix du Rognais que nous ferons en août. Arrivés au sommet des Trois Mollards nous avons fait un arrêt pour prendre notre repas. Après cette pause, direction le col d'Arbarétan et le lac des Grenouilles où Pastsy et Maïka en ont profité pour prendre un bon bain. Petite variante pour le retour avec le refuge d'Abarétan, le chalet de Barbeloup et après avoir traversé la forêt de Pelain nous nous sommes retrouvés devant le refuge de la Jasse. La boucle terminée nous avons rejoint le parking pour récupérer nos véhicules. Belle randonnée que pratiquement personne ne connaissait dans une bonne ambiance de camaraderie.
 





 
mardi 26 mai 2020


Texte et clichés de Christian Cochard.

Nous étions une bonne quinzaine pour cette randonnée et par conséquent nous avons fait deux groupes pour respecter les règles sanitaires et pas de co-voiturage. Nous sommes partis au dessus de Beaufort, direction le Mirantin en passant aux Choseaux, aux Samiennes et depuis les Geogières, direction le lac du Loup le but initial de notre randonnée. Arrivés assez tôt nous avons décidé de continuer vers le lac Couvert et ensuite le lac du Corbeau. Dans un lieu à l'abri du vent nous avons pris notre repas. Au moment du retour notre ami Jo nous a proposé une variante et pour une variante ce fut une bavante avec une montée dans la neige à 2000 m, et un retour de plusieurs kilomètres pour retrouver nos véhicules. Ce fut donc une journée très sportive, avec un beau temps et pas de grosses chaleurs. Nous avons retrouvé l'ambiance de l'équipe qui nous avait beaucoup manqué pendant le confinement. Patsy et Maïka comme
​souvent sont rentrées exténuées .




lundi 25 mai 2020
Cliché Alain Clément.

Le conseil municipal de Flumet, élu le 15 mars dernier a procédé en début de soirée, lors d'une séance à huis-clos, à l'élection de sa nouvelle municipalité. Ont été élus: maire, Marie-Pierre Ouvrier; premier adjoint, Michel Joly; deuxième adjoint, Frédéric Rey; troisième adjoint, Marie-Claude Ansanay-Alex et quatrième adjoint, Florine Besson-Damegon.




Texte et clichés de Christian Cochard.

Afin de respecter les règles recommandées par la FFRP, nous étions un groupe de moins de dix pour faire la pointe d'Orcière dans le massif des Aravis, à proximité du Mont Charvin. Départ depuis le refuge des Fontanettes, puis direction la montagne à Jean Fer par un bon chemin assez plat jusqu'à la Fatte.‌ Depuis ce lieu , une belle montée vers le Bouclairon, puis sur Le Freu et direction la pointe de La Riondaz. Petite descente , puis une forte montée pour atteindre la Pointe d'Orcière. La descente par le même itinéraire nous a permis de faire une petite cueillette de jonquilles avant de revenir à l'oratoire de Sur le Freu où nous sommes restaurés. Ensuite, descente tranquille pour rejoindre nos voitures au refuge. ​Première randonnée d'après confinement, randonnée facile mais sympa qui nous a redonné goût pour de nouvelles aventures.