Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

jeudi 31 janvier 2019

Que ne puis-je dormir tout le temps de l'hiver !
En sa longue veillée je me morfonds de rage
à voir que sa puissance est si vaste et plénière
Mais il faudra, par Dieu, qu'il cède place à Mai !
Je cueillerai des fleurs là même où gît le givre.

Walther von der Vogelweide - Nostalgie du printemps
Bonsoir à tous.
Noël, c’était l'année dernière, nous avons changé d'années et les mages sont sur le chemin du retour. Bûches et galettes ne sont plus au menu, alors nous avons peut-être le temps de nous mettre à la rédaction de la brochure ou plaquette ou même livre qui va consigner l'aventure de cet été, le projet ( et réalisation ) Migrants, Réfugiés, Musiciens. Non pour mettre un point final mais pour borner une étape, la première de cette rencontre assez inédite* dans nos villages. Donc pour en venir à nos moutons, si vous avez participé, de près ou de loin, occasionnellement ou sur toute la durée, à l'accueil des jeunes Afghans hébergés au Centre d'Accueil et d'Orientation d'Ugine, vous êtes invités à le raconter, en quelques lignes ou pages, vos motivations votre vécu, votre ressenti, votre vision pour la suite à donner. Si vous avez écouté l'un des concerts, Albertville, Ugine ou Saint-Nicolas-la-Chapelle, votre témoignage sera le bienvenu dans les pages de cette publication. Et, même si vous n'avez en rien participé, mais que vous avez un avis sur cette action solidaire, n’hésitez pas à nous le partager. Merci de m'envoyer vos contributions soit par courriel, ci-contre ou par courrier à mon adresse postale, Le Cros du Barostin, route du Passieu, 73590 Saint-Nicolas-la-Chapelle. A vos plumes, à vos claviers, pour Art et Culture en Arly, merci.
Je viens d'apprendre que le deuxième salon du livre, organisé par l'Association Pour l'Animation de Flumet, se déroulera le 27 avril prochain. La première édition avait été un succès, ce serait formidable que notre livre soit disponible pour cet événement. Une nouvelle fois, je vous appelle à prendre vos stylos ou vos claviers, rejoignez les trois pionniers qui m'ont adressé leurs contributions. Encore merci !

Je ne dispose pas de toutes les adresses, je vous remercie de bien vouloir communiquer ce message à votre entourage, familial, amical ou professionnel, qui s'est impliqué cet été.

* Je me souviens d'une action avec le Foyer rural pour des Roumains
et d'une autre avec les communautés locales de la paroisse pour des Irakiens.


En 2016, le jury du concours des peintres organisé par Art et Culture en Arly, sur le thème de l'eau et de ses usages,  avait décerné son premier prix à Roger Dumax-Baudron pour une aquarelle grand format représentant le moulin à Tienne. Et cet été 2018, l'association, propriétaire de l’œuvre l'a choisie comme lot unique d'une tombola. Ce mois de janvier, toutes les cases étant cochées, le tirage au sort a désigné Jean-Yves Apertet, de Flumet, parmi les nombreux participants. Le tableau lui a été remis ce 24 janvier par Marylène Sermondadaz, administratrice d'Art et Culture en Arly. Il reste à l'heureux gagnant à rencontrer l'artiste, à Salon-de-Provence ou à Héry-sur-Ugine, pour obtenir sa signature, en effet l’œuvre devait être anonyme avant son passage devant le jury.
mercredi 23 janvier 2019


Le collectif des Aubriettes, en ce début d'année, adresse ses meilleurs vœux et remercie ses nombreux donateurs. Il informe également la population que s'il a perdu en novembre devant le tribunal administratif de Grenoble, il continue son combat en faisant appel sur le permis initial et en déposant un recours contentieux pour bloquer le permis modificatif.
En hiver

Emile Verhaeren

Le sol trempé se gerce aux froidures premières,
La neige blanche essaime au loin ses duvets blancs,
Et met, au bord des toits et des chaumes branlants,
Des coussinets de laine irisés de lumières.
Passent dans les champs nus les plaintes coutumières,
A travers le désert des silences dolents,
Où de grands corbeaux lourds abattent leurs vols lents
Et s’en viennent de faim rôder près des chaumières.

Mais depuis que le ciel de gris s’était couvert,
Dans la ferme riait une gaieté d’hiver,
On s’assemblait en rond autour du foyer rouge,

Et l’amour s’éveillait, le soir, de gars à gouge,
Au bouillonnement gras et siffleur, du brassin
Qui grouillait, comme un ventre, en son chaudron d’airain.
« N'oubliez pas ce que je vous ai répété mille fois, qu'en quelque pays que vous fassiez la guerre, les gens d'église, les femmes, les enfants, et même le peuple, ne sont point vos ennemis »

Bertrand du Guesclin à ses capitaines. 







Bonsoir à tous.
Noël, c’était l'année dernière, nous avons changé d'années et les mages sont sur le chemin du retour. Bûches et galettes ne sont plus au menu, alors nous avons peut-être le temps de nous mettre à la rédaction de la brochure ou plaquette ou même livre qui va consigner l'aventure de cet été, le projet ( et réalisation ) Migrants, Réfugiés, Musiciens. Non pour mettre un point final mais pour borner une étape, la première de cette rencontre assez inédite* dans nos villages. Donc pour en venir à nos moutons, si vous avez participé, de près ou de loin, occasionnellement ou sur toute la durée, à l'accueil des jeunes Afghans hébergés au Centre d'Accueil et d'Orientation d'Ugine, vous êtes invités à le raconter, en quelques lignes ou pages, vos motivations votre vécu, votre ressenti, votre vision pour la suite à donner. Si vous avez écouté l'un des concerts, Albertville, Ugine ou Saint-Nicolas-la-Chapelle, votre témoignage sera le bienvenu dans les pages de cette publication. Et, même si vous n'avez en rien participé, mais que vous avez un avis sur cette action solidaire, n’hésitez pas à nous le partager. Merci de m'envoyer vos contributions soit par courriel, eburnetfauchez@gmail.com ou par courrier à mon adresse postale, Edmond Burnet-Fauchez, le Cros du Barostin, route du Passieu, 73590 Saint-Nicolas-la-Chapelle.  A vos plumes, à vos claviers, pour Art et Culture en Arly, merci.

Je ne dispose pas de toutes les adresses, je vous remercie de bien vouloir communiquer ce message à votre entourage, familial, amical ou professionnel, qui s'est impliqué cet été.

* Je me souviens d'une action du Foyer rural avec des Roumains
et d'une autre des communautés locales de la paroisse avec des Irakiens.
Texte et clichés de Christian Cochard.

Ce matin nous étions six pour faire cette sympathique randonnée en skis et peaux de phoque. Départ au lieu dit La Cour sur la commune de Flumet, direction le Zecon, La Sauge pour arrivée à la ferme "Le Mariage". A proximité du Leutelet, en direction du Grand Bois nous avons changé de département pour passer en Haute Savoie comme les contrebandiers au début du 20ième siècle , monté en direction du Crêt pour prendre la direction du lac des Evettes dont nous avons fait le tour. A cet endroit peu exposé au soleil la neige était poudreuse et ce fut un régal. Arrivés à côté du restaurant "la Montagnette", nous avons enlevé nos peaux de phoque pour descendre et rejoindre nos voitures sur une piste très dure par manque de neige. Au retour arrêt de tradition chez Marylène à Saint-Nicolas-La-Chapelle pour le pot de fin de ballade avec les commentaires de la matinée. Encore un moment fort entre amis ce qui nous permet de garder la santé!