Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mercredi 28 novembre 2018
Le gîte, Le Pérua.
 
Le département vient de publier les résultats du concours 2018 des maisons fleuries. Trois Colatains ont retenu l'attention des jurés. Dans la catégorie, fermes fleuries en activité et en montagne, Vincent Balmand, les Vernaz, figure à la quatrième place. Cinquième place, pour Anne Ouvrier-Buffet, Riondet, dans la catégorie, villa en montagne. Jean-Pierre Socquet-Juglard, le Pérua, obtient une huitième place dans la catégorie, hébergement labellisé en montagne. Le jury a également complimenté la commune pour le fleurissement réalisé par les employés communaux, Bernard Ouvrier-Buffet et Jérôme Mongellaz.

 Riondet.

Je suis preneur d'un photographie des Vernaz.
mardi 27 novembre 2018
dimanche 25 novembre 2018
Lassé de s’entendre dire, chaque fois qu’il vient à Paris et qu’il ouvre la bouche : « Ah! vous êtes Belge… », Un Bruxellois décide de prendre des cours de diction pour se débarrasser de son accent. Après trois mois de travail acharné et d’exercices, il y parvient enfin. Plus rien dans ses intonations ne trahit son origine.
Alors il se rend à Paris et le matin, en sortant de l’hôtel, il traverse la rue tout joyeux, pousse la porte de l’établissement en face, s’accoude au comptoir, et demande sans la moindre trace d’accent :
– Donnez-moi un grand crème et deux croissants !
– Vous êtes Belge ? fait l’autre
– Comment le savez-vous ?
– Parce qu’ici, répond l’employé, c’est une banque.


Texte et clichés de Christian Cochard.

Très peu de monde pour notre randonnée prévue en Maurienne nous a amené à changer notre fusil d’épaule et avec l'arrivée de la neige nous avons décidé de faire la première randonnée raquettes au col des Saisies à la grande joie de notre mascotte Maïka. Nous étions donc huit et nous sommes partis du parking de l'église en direction du Plan Périot, du bois de Coveton, en passant au-dessus des Trollier pour arriver au sommet du Char du Beurre. Le temps était très beau, le soleil chaud et nous avons pris la direction du Plan du Chardon dans une belle descente où chacun a fait sa trace dans cette neige poudreuse. Nous nous sommes arrêtés au chalet des Verdets où comme l'année dernière des chaises longues nous attendaient pour nous mettre à l'aise , nous reposer et nous restaurer.Tout d'un coup le ciel c'est assombri, des nuages menaçant ont commencé à l'envahir et nous avons donc pris le chemin du retour par les Verdets et ensuite nous sommes passés sous le Plan Périot pour finaliser cette belle boucle en arrivant au parking. Comme souvent Maïka était comblée de joie car la neige est son terrain de jeu préféré. Petite boisson  dans un bar de la station avant de rejoindre le Val d'Arly.







Nous avons tous pris connaissance de cette nouvelle disposition du Code de la Route qui prévoit un retrait de 6 points du permis de conduire en cas de non priorité laissée à un piéton engagé sur un passage clouté. C'est valable  partout sauf en Corse. Pour expliciter le pourquoi de cette exception, le Gouvernement vient de faire savoir que cette mesure était sans utilité sur l’île vu que plus personne ne traversait la rue depuis que le Président avait précisé qu'il y avait du travail en face
dimanche 18 novembre 2018

Lundi 26 novembre à 18 heures, rendez-vous est donné à la Maison familiale de Saint-Nicolas-la-Chapelle pour une chasse au dahu gaspi. L'ASDER, Association Savoyarde pour le Développement des Énergies Renouvelables, proposera une balade thermographique pour vous aider à déceler les fuites de chaleur de votre maison. Entrée libre et partage des expériences autour d'un verre. Renseignements auprès du 04 79 85 88 50




C'est un groupe de quinze qui a démarré ce matin du parking de la station de Sainte Foy en Tarentaise à 1650 m. Nous sommes d'abord passés à Bon Conseil, ensuite aux Maisonnettes pour redescendre à 1500 m d'altitude avant de remonter rejoindre le célèbre chemin Via Alpina jusqu'au hameau de l'Echaillon à 1848 m d'altitude. Le temps était magnifique avec une température de saison aux alentours de moins deux degrés, et à proximité du Mona comme nous étions en avance nous avons rajouté une belle variante en descendant au hameau de la Combaz. Par un chemin très raide nous rejoignons le lieu dit la Légettaz et retour sur le Monal par un magnifique " vion " dans les mélèzes. C'est à cet endroit que nous nous sommes restaurés. Pour le retour petite variante par le Grand Bois et le Mélézet sans oublier une belle descente pour nous permettre de rejoindre le parking. Maïka était très fatiguée et quand nous nous sommes arrêtés à Seez pour un pot et fêter l'anniversaire d'un de nos amis du groupe, elle est restée dans le coffre de ma voiture pour faire un petit "roupillon".