Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

lundi 21 avril 2008
Au cours du bis final,Chickens.
Une partie de la chorale du stage fédéral.
Au cours du bis final.
Maxime Aulio.
Walter Panziéra dirige la chorale du stage fédéral.
Raymond Blondaz, Jean-Jacques Grandcollot, maire de Samoens et François Mogenet, conseiller général de Samoens.
Raymond Blondaz, Philippe Babaz, Eric Parra et Maxime Aulio.
Le vingtième stage fédéral des musiques du Faucigny qui s'est tenu à St Martin sur Arve, s'est terminé, ce dimanche 20 avril, par un concert* donné en la salle du Bois aux Dames,( toutes très belles ), à Samoens. L'orchestre ainsi formé rassemblait plus de 80 jeunes musiciens issus de 19 sociétés musicales de la fédération, dont celle de Megève, fréquentée par plusieurs habitants du Haut Val d'Arly savoyard. Raymond Blondaz, son président, après avoir retracé l'historique de ces stages et remercié tous leurs artisans au fil des années, a souligné la qualité du travail de tous ces jeunes et de l'équipe pédagogique dirigée par Philippe Babaz. Et comme on n'a pas tous les jours vingt ans, les organisateurs avaient commandé un gâteau, une composition de Maxime Aulio, " Contes et légendes de Savoie " et cerise sur le gâteau, cette création a été travaillée avec le maître et dirigée par lui. Le concert, ouvert par la chorale du stage conduite par Walter Panziéra, proposait également , " Les murmures du vent " du même compositeur et des pages de Hannickel, Loretan et Vlak. Une salle comble a ovationné les interprètes et leurs chefs, Maxime Aulio, Philippe Babaz et Eric Parra. Pour ce dernier, c'était l'une de ses dernières prestations dans la région, il quitte en effet la direction de l'harmonie et de l'école de musique de St Gervais les Bains pour occuper d'autres fonctions en Languedoc-Roussillon. Emotion et humour ont marqué les manifestations de gratitude et de sympathie organisées à cette occasion.

* Un premier concert de clôture, avec le même programme, avait été donné le samedi 19 avril, à Bonneville, salle de l'Agora.


Un extrait de " Contes et légendes de Savoie " dirigés par leur compositeur, Maxime Aulio.


L'émotion d'Eric Parra.