Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mardi 16 juillet 2024















Dimanche 21 juillet, la station de Flumet-Saint-Nicolas-la-Chapelle organise sa désormais traditionnelle fête du plan d'eau. Dès 10 heures, rendez-vous avec le modélisme avec Minis-Flots, à 11 h 30 avec la municipalité qui offrira le pot de l'amitié et l'OTI qui annoncera les animations festives de la semaine. A partir de 14 h, jeux pour tous dans l'eau et sur terre. De 15 à 17 h, twist and bicke avec Montagne Arc, à 16 h 30 défi reblochon dans l'eau. De 18 à 19  h,  grande zumba avec Olivier, prof en la matière. De 19 à 21 h 30, concert avec White Feet et à 22 h, feu d'artifice final.




Frédéric Pineau.


La nuit n'est pas sans mystères, on peut tenter de ne pas y entrer ou de ne pas en sortir, y trouver un abri ou au contraire inquiétude ou effroi. De nombreux compositeurs ont exploré ce thème et mardi 16 juillet, à 20 heures, en l'église de Saint-Nicolas-la-Chapelle, le Chœur Sorbonne Université, dirigé par Frédéric Pineau, en donnera un large choix, de René Clausen, né en 1953 à Jean-Sébastien Bach. Cette formation est composée en majorité d'étudiants et étudiantes de la Sorbonne et sera dirigée par Frédéric Pineau, bien connu des mélomanes qui suivent le Festi'Val d'Arly, dont il dirige depuis plusieurs années, le Chœur Ephémère. Ce même programme sera donné, le mercredi 17, à 16 h, en l'abbaye de Tamié, à 20 h, en l'église de Gilly-sur Isère et le vendredi 19, à 20 h, en l'église de Notre-Dame-de-Bellecombe. Entrée libre pour tous les concerts du Festi'Val d'Arly.             

dimanche 14 juillet 2024


Blaise La Rocca au clavier de l'orgue Clergeau, parmi ses interprétations, le Biau Zizé, une danse folklorique, une première.




Ce samedi 13 juillet a vu se dérouler la troisième édition de la journée des musiciens de l'alpe, manifestation populaire ouvrant le Festi'Val d'Arly organisé par Art et Culture en Arly. Plusieurs accordéonistes, un violoneux, un joueur de cor des Alpes et un de vielle, un carillonneur, deux organistes, ont animé cette après-midi festive. Deux expositions sur les quelles nous reviendrons étaient ouvertes et le seront tous les jours de 16 à 19 heures jusqu'au 17 août inclus. Notons aussi la présence de deux auteurs, Marie-Françoise Hug et Patrick Jagou. Parmi les musiciens participants, Blaise La Rocca a bien voulu répondre à mes questions.

Pouvez-vous vous présenter brièvement et nous dire comment vous êtes venu à la musique que vous pratiquez sous différentes formes ?

Fils d'ouvrier et aîné de trois enfants, j'ai vécu mon enfance à Lyon, quartier de la Croix-Rousse, puis à Villeurbanne. Très tôt, mes parents ont inscrit leurs trois enfants à des cours de musique, pour moi, c'était des cours de piano avec un professeur particulier. Après le baccalauréat, j'ai fait des études de musique à la fac de Lyon pour obtenir un CAPES d'éducation musicale et intégrer ainsi l'Education Nationale, d'abord en collège ( où j'ai connu mon épouse elle-même professeur de maths ), puis au lycée Edgar Quinet de Bourg-en-Bresse où j'ai enseigné pendant plus de vingt ans. (Options facultatives ou de spécialité, chorale, orchestre ) Sinon, j'ai dirigé jusqu'à cinq chorales simultanément, des plus jeunes aux plus anciens, en passant par un chœur essentiellement classique (Allegro Voce) qui a connu ses heures de gloire sur la place de Bourg.
Quant à l'accordéon, c'est une idée de mon père qui lui-même aurait aimé le pratiquer. J'ai commencé à 12 ans, et à 14, j'enseignai déjà chez mon professeur, à la Croix-Rousse, comme assistant. Pendant mes études, j'ai joué dans plusieurs ensembles de la région lyonnaise (clavier et accordéon).
Enfin, depuis ma retraite, je me passionne pour l'orgue.

C'est je crois votre deuxième participation à cette manifestation organisée par ACA, comment la voyez-vous évoluer ?

C'est la deuxième année que je participe à cette fête de la Musique de l'Alpe. J'apprécie l'idée de rencontres spontanées de musiciens, dans des lieux aussi divers que l'église, l'école, la rue... Personnellement, j'aurais préféré un programme prédéfini, avec des horaires précis, aussi bien pour le public que pour les intervenants. Promis  :  je serai là l'année prochaine.

















 

Mairie de Flumet.

Archives de Savoie.

Mairie de Saint Nicolas.

Conseil départemental

Conseil départemental
Savoie.

DIOC7SE D4aNNECY;

About Me