Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

lundi 30 septembre 2019
Michèle, Jérôme, Nadine et André.
A l'arrière plan, la plus récente étable.

Dimanche 6 octobre, la fête des éleveurs du Val d'Arly mobilisera toutes les forces vives de l'agriculture montagnarde et accueillera une grande foule de visiteurs. Au centre de la manifestation, qui se déroulera aux Seigneurs, à Flumet, le concours de la race d'Abondance réunira les plus belles génisses et vaches, fiertés de leurs propriétaires qui les auront préparées et bichonnées pour ce grand jour. Ce sera aussi, l'occasion de célébrer officiellement le cinquantième anniversaire de la Coopérative fruitière du Val d'Arly, sise elle aussi aux Seigneurs. La " Coop ", une aventure  qu'ont lancée des pionniers pour sauver l'agriculture de montagne, un objectif atteint comme le prouvent son développement et  sa réussite. Une aventure qui a été partagée par la famille de Michèle et André Joly de Saint-Nicolas-la-Chapelle, dès les débuts jusqu'à aujourd'hui, au travers de trois générations, Michèle et André, Nadine et Jean-Pierre et aujourd'hui, Jérôme. A leurs débuts, le troupeau de Michèle et André comptait une dizaine de têtes puis est passé assez vite à la vingtaine grâce à la construction d'une nouvelle étable. Aujourd'hui, il en rassemble une centaine ce qui occupe pleinement Jérôme, qui à 16 ans et demi, en 2013, a pris en main l'exploitation suite au décès accidentel, un soir de concours de la race d'Abondance, de son père Jean-Pierre. Ce dernier avait fait construire une deuxième et grande étable et loué, il y a 24 ans, des alpages sur les Hauts d'Ugine, Bellieuvre et alentours, où le troupeau monte toujours en estive. Michèle, qui a été présidente de la coop, de 1991 à 2007, rappelle que si au début, la fruitière ne fabriquait que du reblochon, très vite une partie du lait collecté était transformée en beaufort par la coop de Moûtiers. Aujourd'hui, à ces deux fromages s'ajoutent la tomme de Savoie, la raclette, des yaourts, des fromages blancs et autres qui sont commercialisés sur place, aux côtés d'autres produits du terroir, dans plusieurs magasins en Haute-Savoie et en ligne. Ce qui est dû à l’extension de la zone de ramassage et aux performances laitières du cheptel, en 1969, la production moyenne d'une vache était de  2 500 litres par an, actuellement elle peut atteindre entre 6 et 7 000 litres. Ce dimanche, tous les participants auront une pensée pour le président fondateur, Édouard Ouvrier-Buffet, aujourd'hui disparu, et ses compagnons, sans qui cette entreprise n'aurait peut-être pas vu le jour et l'élevage connaitre un tout autre destin. Rendez-vous donc, dès 10 heures, pour les défilés et les nombreuses autres animations.