Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

lundi 17 juin 2013
C'était au temps de la présence d'un curé au village.
Ce jour là, donc en ce temps, le curé décida de descendre, à vélo, déjeuner au Viviers, son aide au prêtre ayant fait valoir ses RTT.
Au niveau de la Mouille, les freins lâchent.
" Je suis perdu! Je vais m'écraser contre une maison! "
A ce moment, une dame sort précipitamment de chez elle et répand une poudre sur la route, le vélo et son usager s'arrêtent.
" C'est un miracle, comment avez-vous fait? "
" C'est très simple, AJAX est la meilleure poudre à récurer. "
" Mille fois merci, je vous invite à déjeuner avec moi au Viviers. "
" Non, merci, mon mari Jean est décédé et ce midi je vais sur sa tombe. "
" Quel malheur, je vous accompagne, nous prierons ensemble pour lui. "
Au cimetière la dame s'écroule en pleurs. Le curé sort de sa poche une fiole et disperse quelques gouttes de son contenu sur la dalle, dalle qui s'ouvre dans un grand fracas et laisse sortir notre Jean, bien vivant.
" C'est un miracle, comment avez-vous fait? "
" C'est très simple, CIF est le meilleur détergent! "

Je dédie ces quelques lignes, adaptées d'une histoire provençale, merci Raymond, à mon ami Benjamin Porret, expert en la matière et j'espère que de l'autre rive, il appréciera.