Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

lundi 28 décembre 2015


Raymond Blondaz,1, alors président de la Fédération des musiques du Faucigny; Philippe Babaz,2, directeur du stage fédéral; Eric Para, 3, alors directeur de l'école de musique de Saint-Gervais-les-Bains et chef de son orchestre; Maxime Aulio, compositeur invité.

Ce ne ne sont pas les hasards du surf sur la toile qui m'ont fait retenir Maxime Aulio pour nous accompagner durant cette semaine. En 2008, la fédération musicale du Faucigny organisait son vingtième stage d'orchestre réunissant des élèves de toutes les écoles de musique de son ressort et avait pour l'occasion commandé une pièce à ce jeune compositeur qui était venu la travailler avec les stagiaires dont Vincent, 5, élève à l'école de musique de Megève. Il garde un excellent souvenir de ce stage, de Maxime Aulio, de tous les encadrants et de son professeur de hautbois, assis à ses côtés, Emmanuel Joan.

0 commentaires:

Publier un commentaire