Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mercredi 15 mai 2019
De gauche à droite: Georges Meunier, maire, Claudine Barrioz, déléguée départementale de la Fondation du patrimoine et Patrick Saint-Pierre, président d'Art et Culture en Arly.


L'église de Saint-Nicolas-la-Chapelle a besoin d'un nouveau toit pour abriter les fidèles, les auditeurs de concerts, les visiteurs, la voûte couverte de fresques et le mobilier historique. C'est une somme de 948 241 euros HT qui est ainsi engagée pour des travaux qui commenceront en 2020. Aussi la commune a fait appel à la Fondation du patrimoine pour lancer une souscription publique afin de recueillir des dons en faveur de cette opération très lourde pour le budget communal. A la faveur de ces travaux, le clocher sera examiné pour s'assurer de son bon état et par la suite les fresques intérieures seront rénovées et les vitraux consolidés. La convention établissant et réglant le partenariat entre la commune et la Fondation du patrimoine a été signée ce mardi 14 mai, par Georges Meunier, maire, Claudine Barrioz, déléguée départementale de la Fondation du patrimoine et par Patrick Saint-Pierre, président d'Art et Culture en Arly, association partenaire. Ce, en présence de Jean-Claude Brun, adjoint au maire; Henri Duperthuy, curé de Saint-Anne d'Arly-Montjoie, Jacqueline Pellissier et Gérard Bouchex-Bellomié, relais paroissiaux, Corinne Alex, agent administratif et de la presse régionale, La Savoie, Bernard Lepage; La Vie Nouvelle, Benjamin Lecouturier et le Dauphiné libéré, votre serviteur. Des bulletins de souscription sont disponibles en mairie et sur le site de la Fondation du patrimoine: www.fondation-patrimoine.org/60981

Bref historique. En 1766, Mgr Biord, évêque de Genève,  au vu de l'état de l'ancienne église ordonne la construction d'un nouvel édifice dont les plans établis par Quenot seront profondément revus par Charles Dupuy, architecte royal. Le Révérend Jean-François Crottet, curé, sera l'infatigable artisan de ce chantier. Le 5 octobre 1774, est signée la convention avec les entrepreneurs Charles Jacquet et Jacques Ferrari, le 1er mars 1975, débutent les travaux et le 10 novembre 1776, il est procédé à la consécration de la nouvelle église. Au cours du temps elle sera meublée, par trois retables baroques, restaurés à la fin du XXe siècle, le Christ en gloire, la chaire cuveau et les fonts baptismaux, œuvres des Valsésiens Joseph Gilardi et Jean-Charles Moulin, la note finale est donnée par Léonard Isler, qui réalise en 1790 le tableau de l'autel des Âmes du Purgatoire. Les fresques de la voûte seront peintes, vers 1850, par Clément Giaccobini, elles seront rénovées en 1942 par Henri Modéna puis en 1977 par Faurot et Garnier. En 1820, est installée une première cloche suivie en 1857 de cinq autres et en 2013, de deux nouvelles, François-Jean et Gaston, coulées à Saint-Nicolas-la-Chapelle par Paccard. L'orgue Clergeau date de 1866, il a connu plusieurs restaurations dont l'une complète en 1991 inaugurée le 16 février 1992 avec la participation de Michel Chapuis. Le toit en tavaillons qui va être remplacé date de 1976-1977 et le clocher a quitté son habit de de fer-blanc pour se vêtir d'acier inoxydable en 1981-1982. Enfin le terrain instable sur lequel est construite l'église a inquiété dès le XIXe siècle, en 1862 sont édifiés des contreforts et en 1894 des tirants sont posés. En 1999, d’importants travaux de con-fortement sont réalisés et semblent réussis, la surveillance vigilante du bâtiment en atteste.


1 commentaires:

OBG a dit…

Bravo ! que ces travaux permettent à cet édifice de longues années supplémentaires .

Enregistrer un commentaire