Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

dimanche 1 septembre 2019
 Texte et clichés de Christian Cocahard.



Comme nous partons pour le Tibet en fin de semaine, nous en avons profité pour rajouter quelques  sommets supérieurs à 3 000 m pour terminer notre préparation. C'est donc un groupe d'une vingtaine qui tôt ce matin a pris la route pour rejoindre le lieu dit "le pont de neige"‌ au dessus de Bonneval-sur-Arc à la frontière de la Maurienne et de la Tarentaise à quelques kilomètres du col de l'Iseran. Dans un premier temps, montée assez raide le long du ruisseau des Illards pour passer sous l'Ouille de la Jave. Le paysage très minéral , je dirai même lunaire avec très peu de végétation probablement du fait de la disparition récente des trois glaciers et des névés qui recouvraient cette partie de la Vanoise. Après une bonne montée faite avec un rythme sérieux, nous passons à côté du lac de l'ancien glacier de la Jave situé à notre droite. Pour atteindre le petit col sous le Pélaou Blanc, la pente devient très raide mais assez rapidement nous sommes en haut c'est à dire au dessus du lac de l'ancien glacier du Fond. Le col de même nom se trouve en face de nous, à environ 30 minutes de marche. A cet endroit nous nous séparons en deux groupes avec le premier groupe mené par Jean François qui attaque le Pélaou Blanc par sa face sud et l'autre groupe que j'emmène jusqu'au col des Fours. Pendant que le premier groupe continue son ascension, avec Alain nous faisons la Pointe des Fours pour ensuite nous retrouver tous ensemble au col avant d'aller manger à proximité du lac du Fond, au soleil et à l'abri du vent. Après cette pause, descente par le même sentier pour retrouver nos voitures et se diriger vers Bonneval-sur-Arc pour prendre notre pot traditionnel. Très belle randonnée pour terminer notre préparation avec deux 3100 dans la journée malheureusement sans Maïka car nous étions au centre du
Parc de la Vanoise.