Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

samedi 15 février 2020

A quelques semaines du premier tour des municipales près de vingt électeurs de la commune ont reçu par courrier, daté des 11 et 12 février, leur radiation des listes électorales. Une annonce très mal perçue et beaucoup de destinataires contestent vivement cette décision de la municipalité. Ils pointent aussi le fait que les inscriptions sur les listes électorales étant closes le 7 février, cette communication tardive empêche les radiés de s'inscrire dans leurs communes de résidence et les prive ainsi de leur droit de vote. Et parmi les radiés figurent des habitants permanents et ces derniers comprennent encore moins la mesure qui les frappe.

Aujourd'hui, 14 février, dans un courriel, Georges Meunier, maire, me demande de publier un erratum. Il prétend que je parle d'une radiation, pure et dure, ce sont ses mots. Je vous laisse juge.

7 commentaires:

OBG a dit…

C'est l'inverse de l'ère Tibéri à Paris qui ressuscitait ou dédoublait certains citoyens sur les listes .

OUVRIER BUFFET YOHANN a dit…

De toutes façons les listes électorales sont figées à la date du 7 février

suzanne a dit…

ou la la !!!! mais s ils sont habitants ils n ont pas lieu d étre radier

Le coup fourré est devenu un coup foireux !

OBG a dit…

Ces personnes ont peut-être un recours à mettre en route .

Je crois que toutes les radiations ont été annulées par la préfecture.
Elles étaient trop tardives, postérieures au 7 février, date limite.

HUG a dit…

En voulant trop gagner, on se perd ... (proverbe)

Enregistrer un commentaire