Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

dimanche 3 mars 2019



Texte et clichés de Christian Cochard.

C'est avec un groupe d'une douzaine que nous sommes allés pour la première fois dans le massif des Coins en Maurienne. Nous sommes montés à Montaimont, pour prendre ensuite la direction du hameau de Bonvillard. Par un sentier assez facile nous nous sommes dirigés vers le lieu dit du Loup et ensuite du lac de même nom avant d'arriver aux Gorgettes. Le temps était ​très beau mais tout au loin les premiers nuages commençaient à apparaitre. Maïka qui avait une copine Djouna n'a pas arrêté de jouer et toute les deux elles se sont éclatées. Nous voila à Bellecombe et à la chapelle Saint Marguerite. Petit arrêt pour admirer le massif de Belledonne et au sud les Aiguilles d'Arves qui comme toujours montaient la garde. Nous avons pris la direction des chalets de Cadet et un arrêt repas aux chalets de la Dame (n'oublions pas que c'était aussi la fête des mamies). Pause repas avec beaucoup de rires car Patrick notre ​ami de Maurienne s'est chargé de mettre l'ambiance. Contrairement au prévisions le temps est resté beau et nous sommes descendus tranquillement avec bien entendu une variante par la Combe des Reys, le ravin de Bellecombe et retrouver le chemin normal par le pont du Bugenet. Retour aux voitures en roue libre en bavardant et en riant. Maïka et son amie Djouna ( une berger australien) étaient crevées mais heureuses de cette belle ballade. Petit arrêt pour boire un verre dans un bar fort sympa et un restaurant alléchant qui devrait nous revoir prochainement.