Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

dimanche 22 mars 2015
Les blés de l'hiver.

Pour le soleil qu'on achète au rayon des victuailles
Pour le vieil ouvrier que l'on arrache au pays
Pour le foin qui monte des regains dans l'âme
Pour la montagne vendue au fond des officines
pour le four qui ne peut plus conjuguer le futur
Pour l'arbre innocent qui parle d'amour au bûcheron
Pour le vent qui se blesse à l'acier des melèzes
Pour l'usine où le lierre étrangle les cheminées
Pour le berger qui se ment en doublant sontroupeau
Pour toi qui te meurs  lentement
Réinventons les blés de l'hiver.

Michel Etievent.
in, Prends racine à tes arbres suivi de Ce qu'il reste de mémoire. 1978.