Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

dimanche 24 novembre 2019

Vendredi soir, la municipalité de Saint-Nicolas-la-Chapelle avait convié la population à une réunion d'information concernant, la gestion des eaux pluviales, la rénovation de la Maison familiale, les travaux à l'église du chef-lieu et la création d'une micro-centrale sur le nant de la Couffe. Environ 70 personnes étaient présentes. Les fortes intempéries de mai 2015 et autres ont mis en évidence la nécessité d'un plan de gestion des eaux pluviales dans un but de sécurité et de prévention. Le cabinet, Hydrétudes, représenté lors de cette soirée par Philippe Martin et Nicolas Boulandet a été chargé par la municipalité de réaliser une étude sur le territoire communal qui a donné naissance à un règlement qui sera annexé au PLU qui sera modifié en conséquence. Ce volet a été présenté par Gabrielle Mollier du cabinet, Vial et Rossi, La mise à l'enquête devrait se faire de fin décembre à fin janvier et après les procédures habituelles, la modification votée par le conseil municipal. A noter que dès le premier janvier prochain, la gestion des eaux pluviales sera du ressort d'Arlysère*. La Maison familiale, chalet du Marteray depuis 9 octobre dernier, quant à elle va bénéficier d'une importante rénovation pour répondre à un besoin de mise aux normes et d'accueil des personnes à mobilité réduite, PMR et aussi de la rendre plus attrayante et pratique pour ses utilisateurs. Ce chantier de 861 531 euros HT, financé en partie par un emprunt de 450 000 euros sur 20 ans au taux de 0,80%, concernera l'intérieur, partie hébergement et salle des fêtes et  l'extérieur avec un agrandissement et une modification des entrées. La municipalité table sur une recette de 50 000 euros par an. Autre budget conséquent, les travaux prévus à l'église du chef-lieu avec le chiffre annoncé de 1 137 889, 26 euros. Trois étapes sont envisagées, la réfection du toit en tavaillons, la restauration des fresques de la voûte et éventuellement la consolidation des vitraux. Les élus ont rappelé la souscription lancée en partenariat avec la Fondation du Patrimoine, toujours en cours et qui à l'heure actuelle a réuni moins de 10 000 euros, une somme bien modeste au vu de celles nécessaires. Enfin le projet d'une micro centrale hydraulique sur le nant de la Couffe, aux limites avec la commune de La-Giettaz a été présenté, cette réalisation pourrait rapporter 21 000 euros par an. Cette réunion a été animée par Georges Meunier, maire; Fabrice Buisson et Jean-Claude Brun, adjoints, les techniciens précités, en présence de plusieurs conseillers municipaux.

Note de la mairie, reçue ce lundi 25 novembre: "  Arlysère prendra en 2020 la compétence des eaux pluviales situées en zone urbaine dans la mesure où les réseaux d’eaux pluviales sont déjà existants. "





Vendredi 22 novembre, La Resto, a accueilli le Syndicat d'élevage mulassier du Val d'Arly réunissant autour de sa présidente Marie-José Joly, les bénévoles et élus ayant apporté leur aide ou soutien au cours de l'année écoulée, tout particulièrement lors du traditionnel concours du début août.





1 commentaires:

Joly a dit…

Merci Edmond pour vos photos et articles.
Toujours présent quand nous avons besoin de vous.
Marie-jo

Enregistrer un commentaire