Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Les commentaires anonymes ne sont plus publiés.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archive du blog

Rechercher dans ce blog

mardi 24 novembre 2020
 

1 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Edmond,
eu égard au courrier "non constructif"évoqué dans le CR CM, et n'ayant pu le faire de vive voix en conseil municipal (fermé au public pour cause de Covid) je n'ai pas pu remercier Mme Le Maire d'avoir bien modifié dimmédiatement comme demandé dans le fameux courrier l'arrêté municipal de voirie afférent. Si Mme Le Maire n'a pas compris le caractère constructif de la chose, tant pis pour elle, cela aura au moins été un point constructif pour la collectivité... Outre l'aspect morale en cas d'accident sur l'un de nos enfants qui ne semble pas la faire tiquer, la responsabilité pénale lui incombe maintenant pleinement de tout incident qui pourra avoir lieu sur le linéaire concerné et elle aura le loisir en cas accident de justifier l'inverse de ce qui a été fait précédemment et de ce qui ne se fait jamais : privilégier le principe de protection individuel au détriment de protections collectives (son second adjoint devrait pouvoir lui en parler) qui incombe directement aux donneurs d'ordres dont les collectivités... alors que le dispositif a parfaitement fonctionné les années précédentes. Pour le reste ("la priorité des élus...etc"), c'est de la virevolte politicienne, chacun ses responsabilités et en tout cas, celle-là en pure détricotage (toujours plus facile que le tricotage...) on lui laisse bien ! surtout quand les mouvements d'enfants (école primaire, SEK...enfants du chalet du Marteray parfois le soir ou la nuit...) seront de retour. Et concernant les "données fausses" évoquées, on retiendra ce vieux proverbe chinois : "Quand le Sage regarde la lune, l'idiot regarde le doigt"...à méditer, en toute humilité... Fabrice BUISSON

Publier un commentaire