Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.



Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Rechercher dans ce blog

mardi 16 mai 2017

Dans le cadre de la politique du Conseil départemental menée envers les personnes âgées, Vivre en Val d'Arly a ce mardi 16 mai convié les séniors du Val d'Arly à une découverte du village de Manigod. Près soixante personnes ont répondu et accueillies et accompagnées par Laurence Chareyron et Virginie Mollier ont rejoint, à bord d'un autocar Borini, conduit avec dextérité par David Bouchex, le col de la Croix-Fry où les attendait, Christophe Pessey, l'homme clé de la journée. Tour à tour, guide, organiste, serveur et accordéoniste, il a conquis tout le groupe. Guide, partageant avec humour la connaissance de son village, passé et présent. Organiste passionné, il nous a fait l'honneur de l'orgue du facteur, Formentelli, de Vérone, en Italie. Cet orgue inauguré en 1996 après deux ans de travail, abrite dans son buffet de noyer sculpté, 1362 tuyaux dont 112 en châtaignier, deux claviers de 54 touches, un pédalier à la française de 30 notes et 22 jeux et des accessoires inattendus, les Campanelli, clochettes en bronze et l'Ussignolo un jeu de quatre tuyaux trempés dans l'eau et imitant le rossignol. Christophe Pessey a raconté l'orgue, son histoire et sa facture, dans les deux sens du mot, et donner avec talent, à entendre toutes les possibilités de l'instrument, soit en accompagnement de la liturgie soit en concert. Pour en savoir plus, c'est ICI. Il restait à rejoindre le restaurant des Sapins, à la Croix-Fry après un détour buissonnier au col de Merdassier pour jeter un œil sur la station de ski implantée sur ce site. Serveur, nous l'avons retrouvé mettant la main à la pâte dans ce restaurant familial où un repas gastronomique attendait les visiteurs et à l'heure du café, tel un Frégoli contemporain, accordéoniste, pour offrir tangos, marches et valses aux amateurs. Une bien belle journée aux dires de tous les participants.