Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mercredi 19 décembre 2012

Chant de la Vierge Marie.
Marie.
Je ma hâte, je prépare,
Car nous entrons en Avent,
Je me hâte, je prépare
Le trousseau de mon enfant.
Joseph a taillé du hêtre
Pour sa couchette de bois.

Les anges.
Les hommes tailleront du hêtre
Pour lui dresser une croix.

Marie.
J'ai fait de beaux points d'épine
Sur son petit bonnet rond.
Les anges.
Nous avons tressé l'épine
En couronne pour son front.

Marie.
J'ai là des drapeaux de toile
Pour l'emmailloter au sec.
Les anges.
Nous avons un drap de toile
Pour l'ensevelir avec.

Marie.
Un manteau de laine rouge
Pour qu'il ait bien chaud dehors.
Les anges.
Une robe de sang rouge
Pour lui couvrir tout le corps.

Marie.
Pour ses mains, ses pieds si tendres,
Des gants, des petits chaussons.
Les anges.
Pour ses mains, ses pieds si tendres,
Quatre clous, quatre poinçons.

Marie.
La plus douce des éponges
Pour laver son corps si pur.
Les anges.
La plus dure des éponges
Pour l'abreuver de vin sur.

Marie.
La cuiller qui tourne, tourne
Dans sa soupe sur le feu,
Les anges.
La lance qui tourne, tourne,
Dans son cœur, Un rude épieu.

Marie.
Et pour lui donner à boire,
Le lait tiède de mon sein,
Les anges.
Et pour lui donner à boire,
Le fiel prêt pour l'assassin.

Marie.
Au bout de l'Avent nous sommes,
Tout est prêt, il peut venir...
Les anges.
Tout est prêt, tu peux venir,
O Jésus, sauver les hommes.

Marie-Noël. 1883-1967.