Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mercredi 3 juillet 2019

Dans ces pages, j'ai souvent pesté contre les " progrès " de La Poste qui dans la réalité sont à l'opposé des déclarations de ses dirigeants. A propos de proximité, thème rabâché dans les discours officiels, un pas de plus vient d'être effectué au plan local. La boîte aux lettres de Chaucisse, fixée sur ce qui était l'école du hameau vient de déménager, non vers la batterie de boîtes, CIDEX, mais à quelques kilomètres en aval, au Plan. Ainsi, les habitants du hameau, dont certains ne sont pas desservis par le facteur, devront prendre leur voiture pour poster leur courrier et ceux qui n'en ont pas, se mettre au jogging ! C'est un progrès, c'est pour plus de proximité, pour moins de déplacement en automobile ! Nos élus vont-ils réagir contre cette décision, cela les honorerait. 


2 commentaires:

OBG a dit…

C'est pour des économies de carburant pour elle ,mais pas pour les usagers qui feront plusieurs déplacements motorisés. Bonjour l'écologie qui dans ce cas et ils sont nombreux du même ordre va à l'encontre de l'empreinte carbonique . Réflexion n'est pas toujours compatible avec solution.

Pas d'économie de carburant, car le facteur dessert en principe Chaucisse tous les jours. A domicile pour certains et Cidex pour ceux éloignés et desservis par des routes non goudronnées.

Enregistrer un commentaire