Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

lundi 12 août 2019

Texte et clichés de Christian Cochard.







Nous étions 22 tôt ce matin pour prendre la direction de la Haute Maurienne, dans le massif des Cerces au dessus de Valloire à proximité du Galibier. Nous avons laissé nos voitures à Plan Lachat‌ et pris la direction de La Jargette des Mottets située à côté du lac de même nom en partie asséché. Nous continuons notre chemin en passant sous la chaine des Routières, sous le Pic de la Ceinture et enfin arriver au Lac des Cerces situé dans un endroit féérique. Une pause de 15 minutes dans ce bel endroit pour permettre aux appareils photos de crépiter et aussi à Maïka de prendre un bain dans le lac. Après cet arrêt nous repartons en prenant un sentier sous le Collet de La Fourche avant d'arriver sous la Pointe de La Fourche pour rejoindre le Col des Cerces et ​commencer à descendre vers le Lac du Grand Ban suivi du Lac Rond auprès duquel nous avons pris notre repas. En faisant le tour de ces deux lacs nous nous sommes reposés dans un pré recouvert de "gazon" et à l'abri du vent . Vers 13 h 30 nous voilà de nouveau en action en passant sous le Col de la Plagnette avant de nous retrouver au Col des Rochilles. Rapide descente vers les locaux militaires au Col de la Pare sous le Pic de l'Aigle et depuis ce col nous descendons par un sentier très raide qui nous amena directement au parking. Au retour un arrêt pour refroidir nos chevilles dans la rivière, un arrêt pour admirer " le concours international des cultures sur paille et foin "et un arrêt pour prendre le pot de fin de randonnée. Très belle ballade, avec un temps toujours chaud et une grande convivialité comme chaque fois.