Vous trouverez ici quelques moments de la vie du village et de la vallée, quelques commentaires, quelques réactions, quelques témoignages du passé, réunis dans le désordre au fil d'une démarche bénévole, personnelle et quotidienne. Les outils et l'hébergement ont coûté cette année, les yeux de la tête.
Pour aller aux sites proposés par la barre horizontale supérieure, deux clics sont nécessaires, un premier sur l'intitulé du site et un deuxième sur l'image fixe qui apparait, merci.
Pour rechercher un ancien article de ce blog, allez au sommet à gauche.

Et n'oubliez pas d'agrandir les images en cliquant dessus !


Pour me contacter: eburnetfauchez@gmail.com

Messages les plus consultés

Archives du blog

Rechercher dans ce blog

mardi 20 août 2019


La douzième expositions des peintres s'est ouverte ce vendredi 12 juillet dans les locaux de l'école du village. Après les mots de bienvenue de Georges Meunier, maire et de Jean-Pierre Socquet-Juglard, organisateur, les invités ont pu découvrir les œuvres exposées dues aux talents de dix artistes qui seront rejoints prochainement par une peintre et un créateur de colombes. Le public est invité les mardis, jeudis, vendredis et samedis de 16 à 19 heures et les dimanches de 10 à 12 heures et de 16 à 19 heures jusqu'au 23 août.







Jacques Dabireau, ci-dessus, partage son temps entre Corbeil dans l’Essonne et Chaucisse, Saint-Nicolas-la-Chapelle où il a acquis un chalet. Autodidacte, il peint depuis 25 ans et c'est sa quatrième participation au salon colatain. Paysages, natures mortes et portraits, sa palette est complète et séduit les visiteurs.

Monique Baron, ci-dessous, Uginoise, a des racines colataines de par son père Hyacinthe Ouvrier-Bonnaz. C'est à l'âge de la retraite qu'elle est entrée en peinture, au Foyer d'Animation pour Tous où elle suit les cours d'Agnès Chevalier-Gachet, également exposante. Elle peint pour son plaisir et c'est aussi celui des visiteurs.



Pascale Brahic, d'origine lyonnaise s'est installée en Savoie pour raisons professionnelles. Elle réside à Esserts-Blay où on peut la rencontrer dans son atelier, ce sur rendez-vous, pascale.brahic73@orange.fr. Elle peint, essentiellement sur des objets, depuis toujours et n'a jamais fréquenté une école d'art. Cette autodidacte attribue cette passion à l'exemple de son père qui était peintre en lettres. Sur ce cliché, elle pose aux côtés de Jean-Pierre Socquet-Juglard, organisateur de l'exposition et dont les toiles et photographies sont également présentes sur les cimaises. Tout deux encadrent le tableau de Pascale Brahic qui a servi à la réalisation de l'affiche de l'édition 2019, ce tableau est le lot unique de la tombola qui est proposée aux visiteurs et qui sera remis, après tirage au sort, lors de la clôture de l'exposition, le vendredi 23 août.


 Portrait chinois d'Agnès Chevalier-Gachet.

Noir est sa couleur, arabesque sa forme et serait,le plafond de la chapelle Sixtine si elle était une œuvre. Peintre, Le Caravage et Soulages, ha, les noirs de cet artiste! Paysage, le Mont-Charvin, je partage et oiseau, un faucon. Mandoline, si elle était instrument de musique et le Clair de lune, de Debussy, œuvre musicale. Écrivain, Gilles Legardinier et " Ensemble et c'est tout, d'Anna Gavalda, si œuvre littéraire. Agnès Chevalier-Gachet, professeur d'arts plastiques a une galerie à Ugine, au 2 de la place de l’Hôtel de ville et cet été elle participe à l'exposition estivale de Saint Nicolas la Chapelle où sont une partie de ses racines. Rappelons que l'exposition est ouverte de 16 à 19 heures, les mardis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches et également de 10 à 12 heures, les dimanches et ce jusqu'au 23 août prochain. 


En participant pour la première fois à l'exposition colataine Christiane Campoy-Déguippe a retrouvé l'école de son enfance. Enfant du pays elle y a effectué toutes ses années de primaire et nombreux seront ses condisciples à venir admirer ses œuvres. Elle aussi fréquente l'atelier du FAT d'Ugine, animé par Agnès Chevalier-Gachet pour se perfectionner dans un art qu'elle pratique depuis une dizaine d'années. L'exposition, préau de l'école, fermera le 23 août et vous accueille les mardis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches de 16 à 19 heures et également les dimanches de 10 à 12 heures.








Erratum, lire Danièle Tomasina.





1 commentaires:

OBG a dit…

Je regrette de ne plus pouvoir exposer ,mon emploi du temps d'aidant ne me le permettant plus . Dans une autre vie peut-être .

Enregistrer un commentaire